Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 00:05

miroir.jpg

Un miroir qui ne flatte point ? Peut-être le traditionnel questionnaire de Proust...

Le principal trait de mon caractère.
 - Le besoin de connaître. 

La qualité que je désire chez un homme.
-La capacité à dépasser ses limites.


La qualité que je désire chez une femme.
-Idem.

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis
-Leur sincérité.

Mon principal défaut.
-Douter de moi.

Mon occupation préférée.
-Lire et parler de mes lectures.  

Mon rêve de bonheur.
-Une maison en pierre chargée d'ans, dans un pays que j'aime, pour vivre avec ma bien-aimée.  

Quel serait mon plus grand malheur ?
-Perdre ma capacité à aimer et comprendre la vie et les autres.

Ce que je voudrais être.
-Une version plus aboutie de moi-même...

Le pays où je désirerais vivre.
-Un pays chargé de mystères, de légendes, et de beauté, loin des villes. La Montagne Noire?  Avec une grande bibliothèque et beaucoup de chats passant parmi les livres, comme dit Apollinaire.

La couleur que je préfère.
-Le blanc (qui les contient toutes). 

La fleur que j'aime.
-La fleur du feu (le soleil).

L'oiseau que je préfère
-L'aigle, celui qui soutient de son regard la force des rayons solaires (du moins c'est ce que dit le bestiaire...)

Mes auteurs favoris en prose.
-Blaise Pascal, les moralistes. Céline. Hugo dans ses bons moments. Les romanciers du XVIIe siècle. Sinon, les philosophes. Jan Potocki.

Mes poètes préférés.
-J'aime beaucoup certains poètes dits mystiques du XVIIe siècle (Hopil, Labadie). Le De rerum Natura de Lucrèce. Dante et sa La Divine Comédie. Shakespeare et Racine. Hugo dans ses bons moments (bis). Blake. Yeats.

Mes compositeurs préférés.
En ce moment, j'écoute beaucoup de musique médiévale, Hildegarde de Bingen et les Templiers. J'ai un penchant honteux pour certaines musiques de film...

Mes héroïnes dans l'histoire.
-Les obscures que l'histoire n'a pas reconnu.

Mes noms favoris.
-Le surnoms que me donne mon épouse.

Ce que je déteste par-dessus tout.
-Le pragmatisme à courte vue.

Le fait militaire que j'admire le plus.
-La discipline.

Le don de la nature que je voudrais avoir.
-La persévérance...

Comment j'aimerais mourir.
-Lucide et non désespéré.

État présent de mon esprit.
-Sceptique mais amusé.

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence.
-Celles que l'on s'avoue à soi-même et aux autres pour progresser.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eurosix 04/07/2011 17:01


Bonjour Abellion,

je viens de relire votre questionnaire de Proust dans lequel j'ai relevé que vous aimeriez atteindre "une version plus aboutie de vous-même".
A mon humble avis, ce désir est impossible. On peut évoluer, toujours dans le même sens et tenter de se perfectionner.
Mais cette perfection n'est pas de ce monde !
On s'améliore ou on chute mais l'horizon avance avec vous. On constate alors qu'on ne peut l'atteindre. Quand on l'admet, on peut toujours progresser mais on commence surtout à devenir "sage" !
Amitiés. Eurosix


Abellion 19/07/2011 16:34



Je voulais simplement dire que je ne voulais pas être autre que moi-même, mais simplement toujours progresser vers le mieux ! Et vous avez raison, la perfection n'existe pas, mais elle reste un
modèle vers lequel il faut toujours tendre.


Amitiés



Hélène 02/10/2008 23:02

Oh, d'ac! Merci Abellion!

Abellion le Polygraphe 02/10/2008 23:06



Avec plaisir ! A bientôt. Attendez-vous à quelque chose d'explosif ! ;-)



Hélène 02/10/2008 21:44

C'est cool! OB envoie un message sur mon adresse pour m'avertir de vos réponses en instantané, maintenant!

Mince, je ne connais pas ce poème d'Appolinaire...Je cours à ma bibliothèque!

Abellion le Polygraphe 02/10/2008 22:50


C'est publié avec Alcools, dans l'édition de la collection poésie de Poche de Gallimard. Si vous ne l'avez pas, je suis prêt à vous le procurer (je vous dois bien cela). les bois gravés de
Raoul Dufy qui illustrent le bestiaire d'Apollinaire sont aussi extraordinaires.


Hélène 02/10/2008 20:43

C'est amusant ce que vous dites, cela me rappelle une chanson écrite par un ami à moi...
Je vais essayer de vous la mettre en copié-collé:

Ali Fangio ou les 40 Berbères.

Fable blatérée par quelque dromadaire philosophe.

Dans le terrible désert, quarante dromadaires
Supportent autant de Berbères qui transpirent et espèrent
Espèrent sortir en vainqueur des portes de l’Enfer
Pour les beaux yeux de la sœur du Roi du désert
Ils connaissent le pays, surtout le soleil
Progressent à l’économie, sur les rations d’eau veillent.
Ali Fangio a démarré sur son dromadaire Harry
En le voyant si pressé, les dromadaires ont ri.
Ali Fangio va trop vite, Ali Fangio va
(bis)
Ali Fangio va trop vite, il va se casser la pipe
Et faire périr sa monture, loin de la verdure.
Ali est vite assoiffé, mais déjà arrivé
A l’escale de l’Oasis, il boit comme dix !
Son dromadaire fait le plein, assèche le terrain
Plus une seule goutte d’eau pour tout le troupeau.
Trente-neuf Berbères derrière transpirent et espèrent
Remplir d’eau les gourdes en peau, mais manque de pot !
Oui sévère déconvenue, ni mirage ni berlue
Ce chameau d’Ali a bu, oh ! il a tout bu !
Ali Fangio a tout bu, Ali Fangio a
(bis)
Du désert on évacue, en canadair tous les vaincus
Desséchés penauds fourbus, certains même foutus !
Ali aperçoit la mer, fini le désert !
Il recoiffe son dromadaire, arbore un air fier
La foule massée lui réserve les vivats, les bravos,
Mais ce que le Roi réserve, est encore plus beau !
Voici la fluette main de la sœur promise
Du mariage avant la fin, Ali déjà la bise.
Il emporte la mariée sur son dromadaire Harry
En le voyant si pressé, le dromadaire a ri !
Ali Fangio va si vite, Ali Fangio va
(bis)
Qu’il a toutes les réussites, même si les autres méritent
Moralité mon z’ami, il sert de courir
Au diable l’économie, la peur de mourir… Cht’il dis !
Chanson de Frédéric Blanchard.

Voilà. Cette chanson a toujours traduit mon sentiment!
Mais il me faut cependant faire un distingo entre vitesse et précipitation...
Et sage? J'ai bien peur de ne jamais l'être...
Tant pis! Je vous embrasse, après un com si long,

Hélène.

Abellion le Polygraphe 02/10/2008 21:30


Sympa, Ali Fangio...
A propos de dromadaire, j'aime aussi le joli poème d'Apollinaire dans son bestiaire... Avec ce portuguais qui "courut le monde et l'admira". Ce que j'aimerais bien faire en ce moment pour me
changer les idées !


Hélène 30/09/2008 23:17

Dire que je sors de notre premier atelier d'écriture...
Mais comment vous résister?

- Le principal trait de mon caractère: la passion.
-La qualité que je désire chez un homme: la loyauté.
-Chez une femme: la féminité...
-Ce que j'apprécie le plus chez mes amis: la sincérité et l'ouverture d'esprit.
-Mon principal défaut: la précipitation.
-Mon occupation préférée: Non... Je n'ose pas... Allez, si: écrire!
-Mon rêve de bonheur: que les membres de ma famille se sentent toujours chez eux, à la maison.
-Quel serait mon plus grand malheur? Perdre un de nos enfants.
-Ce que je voudrais être: un sage...
-Le pays où je désirerais vivre: Une vraie démocratie, et l'égalité pour tous.
-La fleur que j'aime: la pivoine, pour son côté "rustique", éphémère, pour son parfum et sa rondeur.
-L'oiseau que je préfère: le moineau...
-Mes auteurs favoris en prose: Marguerite Yourcenar. Jorn Riels. Emile Zola. René-Louis Desforêts.
-Mes poètes préférés: Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, St John-Perse, Louise de Vilmorin:"Mon cadavre est doux comme un gant,
Doux comme un gant de peau glacée"...
-Mes compositeurs préférés: La sélection est aussi ardue que pour les écrivains!
Debussy, Schnitke, Bach, Prokofieff, Bruch...
-Mes héroïnes dans l'histoire: Marianne.
-Mes noms favoris: Gandhi, Cléopâtre.
-Ce que je déteste par-dessus tout: L'hypocrisie. La rumeur.
-Le fait militaire que j'admire le plus: Vercingétorix écrasant les pieds de Jules César en rendant les armes.
-Le don de la nature que je voudrais avoir: Savoir abandonner quand la cause est perdue...
-Etat présent dans mon esprit: la confusion.
-Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence: Les fautes d'orthographe!

Voila, j'ai joué le jeu à fond!
(Mais par pitié, ne le dites pas trop fort...)
Je continue, petit-à-petit, à lire les articles qui me manquent encore...
Bien à vous, Abellion,
Hélène.

Abellion le Polygraphe 30/09/2008 23:26


Merci LN d'avoir joué le jeu !

Un sage: mais vous l'êtes, Hélène ! La sagesse n'est pas toujours la même chose que la prudence, de toute manière ! C'est pourquoi elle peut être compatible avec la précipitation, je pense ! Et
avec le fait de ne jamais rien laisser tomber de ce qui nous tient à coeur.

Vercingétorix: magnifique trait d'esprit !

Jorn Riels, sacré découverte, je le conseille aussi !

Merci Ln d'avoir parlé à coeur ouvert, et à très bientôt !