Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 10:22
undefined
(Temps couvert sur l'Alaric)

Préambule: du bon usage des légendes de trésors

Les légendes de trésor sont d'autant plus fascinantes qu'elles sont improbables. Certes, lorsqu'on les prend aux premier degré, elles peuvent être particulièrement dangereuses. Ainsi cet ingénieur (méfiez-vous des scientifiques en vacances!) qui manqua faire sauter Montségur à la dynamite pour chercher un prétendu "Trésor des Cathares", alors que ceux-ci s'étaient toujours vanté de ne rien posséder ! Mais lorsqu'on observe les histoires de trésor avec un scepticisme rêveur, il n'y a rien de plus stimulant pour la perspicacité. 

Alors jouons les Arsène Lupins ou les Sherlock Holmes de l'histoire, en nous attaquant à une légende tenace dans l'Aude: le trésor d'Alaric. 

Donc, soyez sûrs que nous ne trouverons rien, mais qu'au moins nous passerons un bon moment. Les acharnés de la poële à frire (détecteur de métaux), les maniaques de la pioche et de la dynamite ne risquent pas de trouver ici de quoi satisfaire leur passion. 

Les éléments récurrents de la légende.
Dans une légende qui suppose beaucoup de variantes, on retrouve un certain nombre d'éléments communs. La roi Alaric II aurait été tué lors des guerres contre les Francs, ce qui est historiquement attesté. Mais ce qui relève de la légende, c'est qu'il aurait été enterré avec ses trésors, quelque part dans l'Aude.

Ces trésors auraient comporté entre autre ceux que son prédécesseur Alaric premier, autre roi des Wisigoths, aurait volés à Rome, c'est-à-dire les trésors que les Romains avaient aux-mêmes subtilisé aux Hébreux (en 70 de notre ère) lors du sac de Jérusalem: le chandelier à sept branches, immortalisé sur l'Arc de Triomphe de Titus à Rome. 

undefined
(Ruines de la chapelle St Michel de Nahuze, sur le Versant sud de la Montagne d'Alaric)

Premières impossibilités (de bon sens).

Il faut déjà faire quelques obervations sans doute, je le crains, bien défavorables à la thèse du trésor.
 
1. si Alaric I a bien pillé Rome selon les historiens, aucun texte ne nous dit qu'il y a récupéré le trésor du Temple de Jérusalem ni le chandelier à 7 branches, ceux-ci ayant pu depuis longtemps avoir été fondus en autre chose, ou dilapidés, ou offerts, etc...

2. On sait qu'Alaric I s'est fait enterrer avec tous ses trésors dans le cours d'une rivière. Or, si Alaric I a bien récupéré le chandelier et les autres trésors su Temple de Jérusalem, il est probable qu'il a voulu se faire enterrer avec eux. et que donc ils ne sont jamais parvenus à Alaric II !
 
3. aucun texte semble indiquer qu'Alaric II était en possession des trésors du temple de Jérusalem. or en bonne histoire, sans document, pas de certitude ! Le reste relève de la pure spéculation. 

Deux versions de la légende.
 

Après avoir vu les invariants de la légende, intéressons-nous maintenant à ses deux version.

La version de la montagne d'Alaric (d'après Gérard Lupin). 

On raconte que le roi Alaric II aurait été assailli par les Francs dans le château de Miramont, qui est encore visible. Une fois mort, il aurait été enterré dans la Montagne, avec tous ses trésors. D'après les traditions locales, ce serait dans une grotte appellée le Trou des Canards (nom singulièrement dénué de noblesse pour une sépulture royale, je vous l'accorde). Selon certains habitants du pays, les Nazis (Anenherbe) auraient d'ailleurs effectué des recherches à cet endroit, en tentant de pomper l'eau que renfermait la cavité. il auraient pour ce faire réquisitionné "toutes les pompes à eau du pays" [sic]. 

Cette version a ses adeptes, mais elle se heurte à deux grosses objections: 

1. le château de Miramont, où Clovis aurait assiégé Alaric selon la légende, remonte seulement au XIe siècle. Soit plusieurs siècles après les Wisigoths ! Certes, on objectera que le château a été reconstruit et que le bâtiment actuel n'est pas celui d'Alaric. Mais cela fait beaucoup d'hypothèses, non ?

2. Alaric II n'a sans doute pas été enterré sur la Montagne d'Alaric, pas plus qu'il n'est mort dans l'Aude. En effet, l'idée qu'Alaric II est mort dans l'Aude, tué par les Francs, est fondée sur une mauvaise localisation de la bataille de Vouillé où Clovis a trouvé la mort. Au XIX siècle, certains historiens audois, en se fondant sur la toponymie locale, et, paraît-il, des découvertes archéologiques, avaient essayé de prouver que la bataille avait eu lieu dans l'Aude.  Aujourd'hui, la plupart des historiens d'accordent pour situer cette bataille près de Poitiers, et aucun du côté de Carcassonne. Dans ce cas, Alaric II et ses trésors ne sauraient être dans l'Aude! 

3. Peut-on réquisitionner toutes les pompes à eau d'un pays??? (Sans commentaire).

La version Saissac. 

undefined
(Le château de Saissac).

Une légende recueillie (et sans doute enjolivée?) par le Jean Lemoine, dans son ouvrage sur le Cabardès, nous raconte que le chandelier à sept branches serait enterré à Saissac, dans l'Aude.

Dans cette Version, Alaric II est bien tué à Vouillé. L'armée wisigothe, poursuivie par les Francs, gagne Toulouse, puis Carcassonne. Une escorte wisigothe, isolée du reste de l'armée, doit se replier sur Saissac (dans la Montagne Noire) où elle entreprit d'enfouir le Trésor. Théodogothe, l'épouse de feu Alaric II, assiste en personne à l'enfouissement du précieux butin. Mais elle tombe alors morte, frappée par la malédiction du trésor. 

Maurice Magre, grand écrivain, mais pas modèle d'esprit critique par ailleurs, ajoutait foi à cette légende et aurait même conseillé au propriétaire du chateau de mener des fouilles. 

Que dire sinon que cette légende est charmante, mais que ce n'est qu'une légende? 

Conclusion. 

Les légendes sont invraisemblables, mais n'est-ce pas pour cela qu'elles sont belles? En lisant l'histoire de la chute de l'Empire romain, de Gibbon, on peut rencontrer d'autres trésors plus mystérieux encore, comme le missorium d'Aétius (un plat en or de dimensions colossales). Les trésors, comme dans les légendes de fées, sont la symbole de l'impossible maîtrise du destin, à laquelle l'homme aspire. N'est-ce pas pour cela que l'on attribue la possession des trésors, et leur perte, aux conquérants et rois du passé, eux qui aspirent à un destin infiniement supérieur à ceux des autres hommes ? En cela, les légendes de trésor sont vraies !

Postface (octobre 2009)
Un de mes premiers articles. A l'époque, je voulais, tel un preux chevalier, pourfendre toutes les fausses légendes de notre sud... Je le conserve malgré ses imperfections trop évidentes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

matray 24/11/2014 11:28

Félicitations pour cette page. Je travaille actuellement sur des ruines de castrum mentionné en 1059 dans le cartulaire des Trencavel, dans la vicomté de Béziers, terres passées par mariage au comte de Carcassonne Pierre-Raymond.(voir blog)
J'aime les légendes mais j'avoue que l'on enterre Alaric avec ses trésors en cette période agitée me fait sourire. Légendes et vieilles pierres font rêver, j'aime cette période médiévale et sa féodalité, nos racines. Merci pour cette page. mcm

Abellion 02/10/2015 08:23

Un des membres de la SESA donne en ce moment des conférences sur le sujet des légendes de l'Alaric, explorant la piste des chansons de geste. Si le Moyen-âge est passionnant, c'est autant par son imaginaire et sa théologie que par ses vestiges : nous lui devons beaucoup, imaginairement et intellectuellement parlant, et sans doute aussi politiquement et philosophiquement - quoiqu'en dise le politiquement correct.

Jean-Michel Pous 30/05/2014 19:30

Bonjour,
Je ne sais pas comment vous travaillez, en matière d'histoire et d'archéologie ,mais continuez, cela permettra à mon équipe d'être tranquille dans l'Alaric.
Quand au trésor et à la tombe d'Alaric II, sachez qu'ils sont séparés l'un de l'autre,mais bien réels.....

Abellion 21/09/2014 12:05

Les doux dingues ne me gênent pas, tant qu'ils ne manient pas la dynamite et n'abîment pas irrémédiablement l'oeuvre de la nature ou de nos ancêtres. Auri sacra fames ? La faim de l'or génère tant de fantasmes, mais sans doute peu de sagesse. L'héritage des Wisigoths est immense, mais immatériel : c'est celui du droit romain qui longtemps domina dans les pays du sud, chez ces "barbares" qui surent s'allier à Rome...
Cordialement. Abellion.

hernandez Christian 20/09/2014 20:55

Bonjour Jean Michel.
Passionné mais néophyte je te propose de t'aider dans cette recherche.
Je passe souvent par l' A61 et ces monts d' Alaric avec cette légende et toute
cette splendeur végétale minérale et historique , ce n' est que du bonheur.
A+
Christian

belibaste 20/12/2009 21:00


il y a quelques années1973 pour wikipedia , 1979 pour la dépèche du midi , des ouvriers creusant une tranchée au pied du chateau de saissac sont tombés sur un trésor constitué de pièces d'or pour
un montant de 500 000 francs soit 70 000 euros


Abellion 21/12/2009 09:03


Oui, ces monnaies dataient de l'époque de St Louis, elles étaient de plusieurs siècles postérieures à Alaric. Je vous confirme que c'est bien Wikipédia qui se trompe, et la Dépêche
qui a raison (1979). Si vous voulez en savoir plus,voir "le trésor de saissac" dans Canton de Saissac (collectif), opération Vilatges al pais. Cela montre une fois de plus que les
trésors, lorsqu'ils existent, sont trouvés par hasard.


ternaux 15/12/2009 23:43


Je puis d'assurer que les pièces précieuses n'étaient pas fondu par les Romains et mises a l'abri dans un temple. La chandelier a sept branches figures sur l'arc de triomphe de Titus, vainqueur de
Jérusalem. Il n'existe aucune preuve archéologique situant la bataille de Vouillé prés de Poitiers, pas a ma connaissance! Ne pas omettre les légendes de la Tour du Trésor et le Vieux Puits, bien
antérieurs a la construction du château de Carcassonne qui auraient protégé un temps le trésor comme les montagnes avoisinantes. Le sol est un vrai gruyère.... Amicalement


Abellion 16/12/2009 10:21


Il me semble avoir lu quelque part que l'écrivain Gaston Bonheur croyait aussi à l'existence de ce trésor, et qu'il avait comparé les galeries sous l'Alaric à des couloirs de métros, lors d'une
polémique qui l'avait opposé à des journalistes.


Henry 29/08/2009 16:12

Bonjour,
Vous aurez une partie des textes originaux concernant la bataille de Vouillé sur mon site
www.henrydarthenay.com
rubrique bataille de Vouillé.


Merci

Abellion 01/09/2009 21:06


Merci bien pour le renseignement ! Je consulterai pour faire une version réactualisée de cet article.