Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 14:08

undefined

La lumière nous intrigue à juste titre. Elle est fascinante, car paradoxale.

Un être paradoxal, qui relie les contraires 

Depuis l'Antiquité (autant que les textes en témoignent, mais sans doute bien avant), les propriétés extraordinaires de la lumière ont surpris les hommes.

Elle semble bien tangible, parce qu'elle a en commun avec le feu la faculté de brûler et d'éclairer, mais aussi presque immatérielle, traversant l'espace à une vitesse inconcevable. Si bien que longtemps, en Occident, on l'a cru immatérielle, ou intermédiaire entre les choses corporelles et immatérielles. 

Elle semble prendre naissance dans la région des astres (le ciel), mais venir jusqu'à nous et éclairer la moindre parcelle de la terre.
 
Pour les anciens penseurs, avant les certitudes de la science moderne, la lumière était donc radicalement insaisissable; on avait juste tendance à y voir ce par quoi les astres agissait sur terre. D'où sa place fondamentale dans toute cosmologie. D'où aussi le développement rapide de l'optique (relativement aux autres sciences) en Grèce, Arabie puis en Occident, car les scientifiques tentaient de percer l'énigme.  

Qu'est-ce que la lumière ?

Pendant des siècles, on a essayé de percer la nature de la lumière. Pour certains, elle est une émanation du feu. Pour d'autres, elle est une propriété (un accident) du milieu. D'autres encore y voient un atomes, d'autres une onde. La physique moderne apporte des réponses à ces question, mais les hommes n'ont cessé de se les poser depuis l'origine des temps, faisant s'entrechoquer des théories contradictoires. Particulièrement au XVIIe siècle, où les conceptions occultistes, aristotéliciennes et mécanistes de la lumière se combattent. Marsile Ficin a pu dire a propos d'elle: Rien n'est plus clair, rien n'est plus obscur.

Lumen Numen: la lumière divine. 

Si bien que l'étrangeté de la lumière, de même que sa capacité à rapprocher les contraires, ont souvent laissé croire que la lumière était divine, ou tout du moins l'image du divin. Ainsi les textes attribués à Hermès Trismégiste (IIe s. ap JC) décrivent la divinité comme lumière, voire comme la vie secrète qui pénètre le monde. Le christianisme affirme que Dieu est la vraie lumière (Prologue de l'Evangile selon saint Jean). On pourrait multiplier les affirmations allant dans ce sens, dans toutes les religions.

Divinisation, métaphysique, théologie, métaphorisme de la lumière. 

C'est ainsi que se sont développés des conceptions reliant la lumière et l'expérience religieuse, selon quatre modes sucessifs ou parfois cohexistants dans l'histoire de l'Occident. Ces division étant très grossières et générales.

-la divinisation de la lumière ou du soleil, ou des astres: dans la religion astrale de la fin de l'antiquité (textes hermétiques, Julien l'Apostat, Proclus, Jamblique).

-la métaphysique de la lumière: où la lumière, intermédiaire entre le matériel et le spirituel, est à la fois l'agent physique de la formation de l'univers et l'agent métaphysique de la connaissance et de l'intelligence (certains néoplatoniciens, Robert Grosseteste, Patrizi, Kepler). 

-la théologie de la lumière: propre au christianisme, où la lumière devient l'analogie ou la métaphore du Dieu chrétien sans se confondre avec elle (Denys l'Aréopagite, Thomas d'Aquin). Ainsi l'on parle de lumières de foi, de la raison, etc... 

-le métaphorisme simple de la lumière: ainsi, dans la pensée laïque et sécularisée du XVIIIe siècle, la métaphore du "siècle de la lumière" ne se relie plus à une croyance en un lien entre la lumière et la divinité, mais simplement comme une métaphore du progrès de l'humanité amené par la raison (la lumière naturelle). 

Conclusion qui ne conclut rien. 

Bref, ces quelques réflexions pour montrer la richesse de la lumière, et ses implications diverses. Je serai amené à aborder ces thèmes à nouveau sur le blog. n'hésitez pas à me faire part de vos réflexions et de votre expérience sur le sujet.

Postface (octobre 2009)
Un autre de mes articles qui date de l'époque où le blog s'appellait "Cabinet de curiosités éclectiques", et s'intéressait à l'histoire intellectuelle de l'Europe, notamment du XVIIe s.. Depuis, le blog a pris une direction différente, en se consacrant au patrimoine du Languedoc. L'article est intéressant même si mal fagoté et diablement mal présenté... Je comprends que mes premiers visiteurs aient été rétifs à laisser des commentaires !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pr S. Feye 09/11/2014 12:37

La métaphysique est définie par Gérard Dorn dans le tome 2 de l'Artificium Chymisticum de 1559, p. 3 et suiv., où il commente la Table d'Émeraude d'Hermès.
Je résume: La Nature (physis), et donc la physique, est vraie et fausse. La métaphysique sépare ces deux spagyriquement pour obtenir le vrai, le certain et le très véritable ...

Si cela intéresse quelqu'un, les éditions belges "Beya Éditions" (Grez-Doiceau) ont publié plusieurs livres dont l'intérêt historique, philosophique, et universitaire semble évident. Il s'agit notamment de l'oeuvre, des commentaires, et des polémiques suscités par Paracelse, auteur très connu dans le monde germanophone mais, curieusement, très peu édité en français. Son grand diffuseur en latin fut Gérard Dorn (16ième s.), auteur belge travaillant pour le frère du roi de France. Les ouvrages proposés par Beya sont traduits du latin en français pour la première fois.
En voici la liste:

N° 13: Paracelse, Dorn, Trithème, 2002. I.S.B.N. 978-2-9600575-7-7

N° 14: Défenseurs du Paracelsisme Dorn, Duclo, Duval, 2013. I.S.B.N. 978-2-9600575-9-1

N° 16: La Clef de toute la philosophie chimistique, et Commentaires sur trois traités de Paracelse, 2014. I.S.B.N. 978-2-939729-01-5

N° 5: Les Arcanes très secrets de Michael Maier, 2005. I.S.B.N. 2-9600364-5-X

N° 15: Jean Reuchlin, Le Verbe qui fait des merveilles, 2014. I.S.B.N. 978-2-930729-00-8

Très cordialement.


Pr Stéphane Feye
Schola Nova (non soumise au décret inscriptions) - Humanités Gréco-Latines et Artistiques
www.scholanova.be
www.concertschola.be
www.liberte-scolaire.com/.../schola-nova
http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424052702303755504579207862529717146
http://www.rtbf.be/video/detail_jt-13h?id=1889832