Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 08:18

undefined

Le beau lac de Saint-Ferréol, un lieu idyllique de villégiature? Peut-être. Mais peu de gens connaissent la terrible histoire de la tête de saint Loup, qu'on se murmure ici en tremblant à la veillée ! Alors écoutez l'histoire, internautes, si vous en avez le courage! 

La métairie de Bascaud.

Autrefois existait, au bord du lac de saint-Ferréol, une ferme du nom de Bascaud. Dans l'étable se trouvait une statue. D'assez bonne facture, elle représentait une tête d'homme. Elle évoquait le style des scupteurs du XVIIe siècle. On l'appelait, nul ne sait pourquoi la statue de saint Loup. Elle était dans la ferme depuis toujours, appuyée sur un pilier. 

Les premiers méfaits de la tête.

Un jour, le métayer la déplaça pour une raison inconnue. La nuit, on entendit un remue-ménage épouvantable dans l'étable : les animaux n'arrêtaient pas de crier et de s'agiter. Et bien sûr, quand on allait voir, rien ni personne... Les fermiers remirent la statue en place le lendemain et tout rentra dans l'ordre. Ils se jurèrent bien de ne plus jamais y toucher... 

Des soeurs qui étaient à Dreuilhe, un village voisin, apprirent l'existence de cette statue. Elle s'indignèrent hautement de ce qu'une statue de saint était conservée dans une étable. En procession, elles vinrent la chercher et la ramènèrent à leur couvent de Dreuilhe. C'est alors qu'une épidémie épouvantable se déclara à la ferme de Bascaud. Les bêtes mourraient les unes après les autres... On dut ramener saint Loup à l'étable. La femme du fermier la remit à sa place, contre le pilier, et lui offrit des fleurs. Peu après, l'épidémie cessa. 

Suite des méfaits...

undefined

Plusieurs siècles s'écoulèrent: la révolution, le XIXe siècle, la première guerre mondiale passèrent sans que jamais on ne touchât à la mystérieuse tête. Mais, aux alentours de la deuxième guerre mondiale, les propriétaires du château de L'Encastre, auxquels appartenaient la ferme, aperçurent la tête. Une telle oeuvre d'art, dit le châtelain, ne doit pas rester dans une étable. Et il la prit au château, ce qu'il regretta amèrement, ainsi que tout son entourage...

Le châtelain et sa famille furent assaillis de malheurs. Maladies prrocès, problèmes financiers... Les catastrophes succédaient aux tracasseries. On dit même que l'homme qui transporta la tête mourut peu après, miné par un mal foudroyant et mystérieux, inconnu des médecins. Puis, quelqu'un "qui savait" vint parler aux propriétaires. Ceux-ci remirent la tête dans l'étable, et la mauvaise fortune se tarit. 

Quelques années plus tard, les terrains de Bascaud furent vendus (avec la tête), à de riches toulousains. la métairie fut alors abandonnée. Elle était ouverte à tous les vents. Elle devint le quartier général de la jeunesse désoeuvrée de Sorèze, Revel et même Toulouse. Et saint Loup dans tout cela? Parmi les jeunes gens qui fréquentaient Bascaud, on en montrait un qui avait eu "les cheveux blancs avant l'âge". La tête mystérieuse avait donc encore frappé... 

Un jour, l'épouse du nouveau propriétaire interrogea un sage habitant du coin: y croyez-vous, à cette malédiction de saint Loup ? Le sage resta un moment pensif et, d'un air mystérieux, répondit: Quant votre mari est mort, c'était pas après avoir acheté la métairie ?  

Qu'est-il devenu de la tête aujourd'hui? Quelqu'un aurait dit un jour aux propriétaires de l'Encastre cette phrase sibylline : Saint Loup ne fera plus de mal. Que fallait-il comprendre par là? 

Aujourd'hui encore, la tête mystérieuse fait jaser dans le canton de Sorèze. Une certaine famille était supposé posséder la tête: cela expliquerait poruquoi la fille aînée avait été renversée par une voiture, ou pourquoi le fils avait aussi péri de mort violente.

Une belle légende: mais qu'est-ce qui est vrai ?

J'ai entendu cette légende racontée par M. Blaquière, en 1997, lors d'une soirée de contes à Sorèze. manifestation fort agréable et trop rare!

On peut la classer dans les récits d'objets ou de lieux maudits. Ces récits pullulent un peu partout.

undefined

Toujours est-il que la métairie de Bascaud existait vraiment. Elle figure sur la carte de Cassini (XVIIIe siècle, photo ci-dessus) sous le nom de Pascole, à côté de l'Encastre (orthographié l'Enclastre). L'histoire de Revel du Frère Léodère Géry évoque un prieuré saint-Georges de Bascaud. Il faudrait vérifier l'info.  

J'ai lu quelque part que saint Loup était un saint invoqué contre la peur, peut-être en raison de son homonymie avec le loup (l'animal). Mais je ne sais rien d'autre... Cette légende gardera donc son mystère.


Photo.
 
Le lac de saint-Ferréol (en tout petit petit) vu de la montagne de Berniquaut toute proche. Photo de J.M Maurin parue dans Couleur Lauragais. www.couleur-lauragais.fr/pages/journaux/2003/cl54/rando.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires

toulousaine 13/07/2015 08:51

c'est toujours avec un reell plaisir ou je passe quelques heures autour du lac!!!!!!interessant votre recit j'aurai une autre vision !!!

Abellion 02/10/2015 08:15

Il est toujours passionnant de connaître les légendes attachées aux lieux que l'on aime... Le patrimoine immatériel des légendes est tout aussi riche et instructif sur l'être humain que le patrimoine bâti. Merci !

le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com 12/06/2010 14:03


Comment savoir ? légende, superstition, croyance? Il y a de nombreuses histoires qui racontent des faits incompréhensibles dans chaque région. Certains en rient d'autres y croient... elles sont
toujours très intéressantes. Merci de partager celle-là.


Abellion 14/06/2010 16:37



Beaucoup de gens cherchent à savoir si les légendes sont vraies, mais la question me paraît sans objet. Une légende, c'est avant tout un récit "à lire" (legenda) remarquable par sa beauté, sa
grandeur, sa force...


Merci de votre passage.



Alain-Marc 23/03/2010 09:14


Bonjour Abellion,

Je repasse te dire un petit bonjour, toujours attentif à tes articles vraiment intéressants !
Je pense qu'on serait fiers de t'avoir dans ma communauté des carnets de voyages, car ce sont les plus beaux voyages que tu proposes dans ton blog : ceux qui prolongent notre imaginaire sans aller
loin de chez soi, en l'occurrence ceux de ma région aussi ...
Je t'envoie mon meilleur et cordial bonjour,
Alain MARC d'aquarelle-en-voyage.com


Abellion 23/03/2010 22:52


Merci Alain ! C'est avec grand plaisir que j'accepte ton invitation.
Je m'inscris de ce pas à ta communauté, reconnaissant pour ton talent et ta générosité.
Amitiés


Plume de loin 21/03/2010 09:54


Merci pour le récit! Vous redonnez la vie aux temps magiques avec tout leur charme. Quel dommage, qu’il n’y a pas de livres en russes sur les légendes de Pays Cathare – voilà une œuvre que je
lirais avec beaucoup de plaisir!
Et qu’est-ce que c’est une soirée de contes?


Abellion 22/03/2010 22:20


Merci, j'adore les légendes, et aussi les raconter sur ce blog... Il n'y a pas de livre en russe, et même les livres en français sur ces sujets sont souvent introuvables. Je peux vous donner des
références quand même si vous le souhaitez.

Une soirée de contes, c'est uns soirée où, comme dans les veillées d'autrefois au coin du feu, on vient écouter de la bouche d'un conteur les histoires du vieux temps. Il y a aussi des conteurs qui
inventent des histoires de toutes pièces, ou qui vont les raconter dans des écoles.

Amitiés


lejardinduportugal 21/03/2010 09:26


bon Dimanche Amitiés


Abellion 22/03/2010 22:17



Merci de votre passage, à bientôt !