Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 21:37

 

D’un côté, Donneville est un petit village de la banlieue toulousaine, absorbé dans le tissu « rurbanisé » de la métropole régionale, avec son cortège de « villas » Mikit et de résidences Kauffman-Broad (sic transit gloria mundi). De l’autre, c’est encore un village typique du Lauragais au riche patrimoine, en particulier religieux. Et ceux qui passent à toute vitesse sur la RN 113 ne risquent pas de remarquer cet étrange vestige du passé : une croix ornée de signes mystérieux…

 

 



Description de la croix.


Un socle monolithe massif supporte une sorte de fine colonne d’environ un mètre de haut, dont la partie supérieure est ornée de plusieurs personnages. La colonne supporte à son tour une petite croix de fer noire, très simple.

Le socle et la colonne sont sans doute d’époque gothique, la croix de fer est, quant à elle, sûrement plus récente.

 

Les chemins de saint-Jacques.


Plusieurs personnages, sans doute des saints, sont présents sur cette croix. On reconnaît facilement saint Jacques, à son chapeau et à son bourdon (bâton) de pèlerin. Pour cause : nous sommes sur un des chemins du pèlerinage espagnol.

 


Des signes énigmatiques.


Sur le socle et la colonne, on remarque un certain nombre de signes énigmatiques, en forme de fer à cheval. Certains sont vides, d’autres sont ornés en leur milieu de croix. On ignore la signification de ces signes. Le béotien dira, peut-être non raison, que le fer à cheval est un porte-bonheur ! Mais en était-il de même au Moyen-âge ?

Certains ont dit qu’il s’agissait d’ex-votos laissés sur place par les voyageurs : ceux-ci remerciaient sans doute la Providence de leur avoir assuré un bon voyage... Nul n'en saura jamais la raison !

 

Incroyable mais faux.


Vous vous demandez sans doute comment on a pu laisser un tel joyau au bord d’une route à grande circulation, sans surveillance ? Et bien tout simplement, parce que la croix est fausse ! Plus précisément, il s’agit d’un moulage effectué par les  monuments historiques. La copie est parfaite, du moins au premier coup d’oeil !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nathario08 16/10/2010 18:45


belle initiative


Abellion 27/10/2010 11:39



Oui, les voleurs sont partout... il est prudent de remplacer les originaux par des copies !