Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 11:28

Lors des chaleurs estivales, comme en ce moment, qui n'est pas heureux de déguster une boisson bien fraîche tirée du réfrigérateur... Mais comment faisait-on avant l'invention du frigo, justement ? Eh bien, il y avait la glace naturelle, faite avec la neige de la Montagne noire, et portée à dos d'âne jusqu'en ville !

Revenons sur les glacières de Pradelles-Cabardès, où cette glace naturelle était conservée.

Et je remercie de tout coeur Promethazine, fidèle de la première heure de ce blog et commentateur avisé, de m'avoir prêté les belles photos qui figurent dans cet article. Celui-ci est donc l'oeuvre de deux passionnés de la Montagne noire.

I. le business de la glace.

Les origines.

L'exploitation de la glace commença au XVIe siècle. A l'époque, elle était conservée dans de simples trou creusés dans le sol. Elles étaient communales.

Le développement et le déclin du commerce de la glace.

Le développement des glacières à une échelle plus industrielle semble se faire à la fin du XVIIIe siècle, époque où le phénomène des cafés se développe dans la région comme partout ailleurs. Il décline dès le début du XXe siècle avec la concurrence de la glace industrielle.

Les glacières privées. 

 En 1849 fut construite la première glacière privée, par Pierre Piquemol. Son fils en construisit cinq à sa suite.

II. Structure et fonctionnement d'une glacière.

C'est un puits de 10 mètres de diamètre, dont les parois sont couvertes d'un parement de pierres. On y entreposait, dès le début de l'hiver, les neiges les plus compactes (congères). Le puits était protégé par un tôit (poutres de chataînier, couvertures de lauzes).

Le touat (canal d'écoulement), situé au fond de la glacière, permettait l'écoulement de l'eau.



III. Le transport de la glace. 

La glace était tassée dans des moules en bois, en pains de 50 à 150 kg. On la démoulait ensuite et on la plaçait dans un sac de jute. 

Elle était alors chargé en charette, vers la ville.  Un seul cheval pouvait tirer une cargaison d'une tonne et demi !

Bref...

Encore un beau métier disparu... 
Cela nous rappelle que la Montagne noire fournissait jadis de ces industries d'autrefois où il entrait plus de cervelle et d'huile de coude que de mécanique...
Les glacières sont des édifices à la fois fonctionnels et beaux. Une leçon pour notre époque, qui a parfois du mal à relier les deux ?

Sources.

Villages perchés en Montagne noire: histoire et chemins de randonnée liés aux Glacières.
Guide Chamina "Montagne noire", circuits 31 et 32 (indique le chemin pour se rendre aux glacières).

PS.  Le centième article !

Cet article est le centième du blog. Merci à tous, les amis que je connais, les fidèles et les nouveaux que je ne connais pas encore !  J'espère encore vous faire découvrir beaucoup d'autres lieux.
Abellion.

Partager cet article

Repost 0
Abellion le Polygraphe - dans Métiers d'autrefois
commenter cet article

commentaires

anonyme 10/08/2014 08:40

"Encore un beau métier disparu" ... Non, je ne crois pas. Est-ce que dans quelques centaines d'année, un autre dira, après avoir fait une fiche sur le métier de caissière "Encore un beau métier disparu" ! Satisfaisons-nous que ces métiers très pénible aient disparus. Certes, je ne suis pas pour le frigo moderne qui fabrique des dominations aussi épouvantables, voire pire, dans le tiers-monde, mais nous pouvons trouver un juste milieu ... consommer autrement, utiliser d'autres techniques (mitti cool) . Mais cette approche nostagique de l'histoire ne fait que nous écraser devant le monde moderne et nous empêche de penser autre chose qu'un retour en arrière pour imaginer un monde alternatif futur ....

Cependant merci pour toutes vos informations,

Bien à vous,

BRUNO Anne Marie 04/05/2010 18:46


Je vous invite à visiter de le site de l'association "La Route de la Glace", résultat du travail d'une équipe de bénévoles dont l'objectif est la restauration des glacières.
Bien cordialement.


Abellion 05/05/2010 20:44



Merci du renseignement, je ne manquerai pas d'y faire un tour !



Michka dit Le Pirate :0051: 23/07/2008 12:10

félicitation pour cet article et les photos que j'y vois....décidément, ton blog me plait beaucoup!

Abellion le Polygraphe 23/07/2008 15:12


Merci Michka, venant d'un blogueur au top comme toi, cela fait vraiement plaisir. Pour ce qui est des photos, tout le mérite est à Promethazine, notre infatigable arpenteur de la campagne tarnaise.


Promethazine 21/07/2008 23:14

Que de contemplation lorsque l'on se trouve face à l'une de ces anciennes glacières. Dommage que ce patrimoine soit laissé à l'abandon et se désagrège petit à petit.

Abellion le Polygraphe 21/07/2008 23:35


Contemplation, fascination que j'éprouve moi aussi face à ces voûtes maçonnées de main d'homme, ces lauzes... Nos anciens savaient unir l'utile et le beau. Je suis heureux que toi aussi tu y sois
sensible. Et tes photos le traduisent bien...


neinei 21/07/2008 14:51

bonjour tres bien fait votre blog on apprend beaucoup merci
bonne journee amities
qing et rene

Abellion le Polygraphe 21/07/2008 18:03


Mille merci pour votre visite et ce gentil commentaire. J'en profite au passage pour souhaiter bonne fête nationale à tous nos amis belges.
Les photos de Qing et René sont vraiment étonnantes et incroyablement spectaculaires... A voir ! Il y a pas mal de trésors en Chine aussi.