Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 00:45

 


J’ai déjà évoqué dans un précédent article le château de Roquefort, ancien castrum surplombant les rives du Sor dans la Montagne noire (commune des Cammazes-Tarn). Il a été occupé par des cathares, puis les bandits des grandes compagnies… Ce dernier épisode aurait pu être à l’origine de la réputation sulfureuse du lieu, selon J. Albarel.

L’ouvrage très riche de D. Loddo, Légendes d’Occitanie, est une mine de renseignements pour tout ce qui touche aux récits de la tradition populaire. Les témoignages oraux, recueillis dans les livres, ou directement par des informateurs, y sont retranscrits avec une fidélité minutieuse.

Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre qu’il existait deux autres légendes que j’ignorais ! Les voici avec de vieilles cartes postales d’un lieu proche, le gouffre de Malamort.

Le dragon de Roquefort.

On savait déjà, par un cadastre du XVIIIe siècle cité par J. Odol, que le château de Roquefort s’appelait la « Tour du diable ». L’ouvrage de D. Loddo nous apporte une info qui va dans le même sens. Un dragon aurait habité dans ces lieux. Etait-ce la figure animale traditionnelle du mal et de Satan ? Ou bien, comme dans tant d’autres coins d’Occitanie, un drac, démon aquatique associé au cours d’eau qui passe à proximité, le Sor ? On ne nous en dit pas tant, et c’est bien dommage.

En tout cas, qu’il soit démon ou drac,  ce dragon confirme, par sa présence dans la tradition orale, la réputation sulfureuse des lieux. Il ne faut pas oublier que la vallée du Sor où se trouve le Castrum de Roquefort était la « Vallée de la fin du monde », endroit maléfique où l’on trouvait, par exemple, une « combe des pendus », un « ravin des criminels ».  

Carte postale de Malamort.

 Cette carte représente la cascade de Malamort.

Près de la tour de Roquefort, le lieu-dit Malamort ("mauvaise mort") avait lui aussi mauvaise réputation. La rivière s’y précipitait dans un gouffre avec fracas. Plusieurs pêcheurs imprudents auraient d’ailleurs éprouvé, à leurs dépens, la dangerosité du lieu… On peut se faire une idée du paysage avec cette ancienne carte postale.

  Il ne manquait plus dans ce lieu qu’une légende tragique, bien en accord avec la majesté sublime du et désolée lieu. La voici…

 Histoire tragique de Malamort.

« La légende veut que la fille d’un des seigneurs [de la famille de Roquefort] promise à un mari qui n’était pas l’élu de son cœur se soit noyée dans le gouffre de Malamort. Certains racontent même qu’elle se serait jetée du haut de la tour jusque dans le gouffre, chose impossible du fait de la distance ».

Bref…

Ces légendes sont brèves, effectivement… Mais même quelques feuilles arrachées au livre de l’oubli sont précieuses, en particulier lorsqu’elles touchent un lieu cher à mon cœur, depuis mon adolescence.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eurosix 31/01/2010 16:04


Je viens de lire, sur le site ''Gruissan-Info/tourisme'' un petit article sur les chalets que je n'accepte pas.
Il s'agit de : ''Une forte tempête du sud-est, en 1899, a tout emporté et "les maisons actuelles(!!)" ont été construites au début du XXè siècle, sur pilotis, pour échapper aux inondations
destructrices''.

Je connaissais pas ces inondations de 1899. Je savais seulement que la mer inondait en hiver. Par contre, les challets actuels, ont été construits après la dernière guerre. Les anciens chalets, y
compris celui où je passais mes premières vacances, ont été rasés par les troupes d'occupation allemandes. C'est avec l'indemnisation de l'Etat, petite, que mes parents ont fait construire un
nouveau chalet, plus petit que l'ancien, qu'ils ont vendu. Pourquoi la citation occulte-t-elle la période d'occupation? Voilà, je me sens beaucoup mieux de l'avoir dit !
Amitiés et à bientôt, Eurosix.


Abellion 31/01/2010 20:25


Je ne connaissais pas cet article. effectivement, vous semblez avoir mis le doigt sur un oubli assez conséquent, c'est le moins qu'on puisse dire. Si cet oubli est volontaire, je pense que c'est
pour ne pas choquer les résidents allemands qui sont assez nombreux dans le coin, peut-être, qui sait ? En tout cas, je comprends cotre colère que l'on efface ainsi une partie de l'histoire de
votre famille d'un trait de plume. Je ne réagirais sans doute pas différemment à votre place !


Eurosix 30/01/2010 15:55


Bonjour Abellion,
En me promenant sur votre site, je viens de lire un commentaire de c.douceur parlant du village sur pilotis de Gruissan. Mes parents, avec mon oncle et ma tante (soeur de ma mère), avaient fait
construire, sur le sable, à Gruissan Plage, un chalet de bois sur pilotis. Derrière une grande terrasse, il y avait, cuisine (étroite et salle à manger. Encore derrière, les chambres avec des
cloisons à mi-hauteur. Les Pilotis étaient nécessaires car, l'hiver, la mer envahissait tout le village. Ce dernier a été détruit en totalité ou presque par l'armée allemande lorsqu'elle a franchi
la ligne de démarcation. Beaucout plus tard, avec la faible indemnisation de l'état, ils n'ont pu reconstruire, qu'un petit chalet mais la mer, peut-être fêchée de l'occupation, n'a plus envahie le
village ou seulement partiellement. Mes premières vacances d'été et beaucoup de suivantes, se sont passées là (j'avais 3 ans) sous la garde de ma tante, mes parents, à cause de leur travail, ne
nous rejoignant que tous les dimanches sur une vieille moto ! Je m'y revois encore. amitiés, Eurosix.


Abellion 31/01/2010 07:02


Je n'imaginais pas que les chalets de Gruissan étaient si anciens... Par la même occasion, vous m'apprenez le pourquoi de ces pilotis qui m'ont toujours intrigué. Est-ce que la mer continue à
envahir la région côtière l'hiver ? Ah, les belles vacances ! Merci de ce beau témoignage Eurosix. Si je passe un jour près de Gruissan pour faire des photos, je vous demanderais sans doute de
faire un petit article sur vos souvenirs... Amitiés


Bourdil Henri 06/01/2009 07:13

Je tiens à vous remercier , pour votre prompte réponse .Je ne manquerai pas de voir ces ouvrages.En ce qui concerne la restauration de la tour , j'ai fait des photos ,que je peux vous envoyer . Comment puis-faire pour vous les faire parvenir sur votre blog . Toutefois le panneau de chantier comporte le nom de Mr Pierre Clément . L'entreprise Jolliot Tailleur de pierres nature des travaux (restauration de la porte ) permis de construire DP 08128808j0046 en date du 17/10/2008. J'attends donc votre réponse et vous remerciant encore une fois , je me tiens à votre disposition pour davantage de détails . Cordialement Riton de L'Aude

Abellion 06/01/2009 18:16


Merci de votre amabilité ! Je vais vous contacter par mail directement. A très bientôt donc.


bourdil 05/01/2009 18:51

J'habite Verdun en Lauragais . Dernierement un dimanche avec un ami nous sommes montés à la tour Roquefort . Nous avons été surpris de constater que celle -çi est en chantier . Une personne du 64 est en train de la restaurer . Le saviez-vous ? J'aimerai en conaître un peu plus sur l'historique cde la tout . Ou peut'on se procurer un ouvrage sur se site . Merci de me répondre . Riton fe l'Aude

Abellion 05/01/2009 21:01



Bonjour,
1. ouvrages à consulter:
-l'ouvrage de Jacques Albarel "Roquefort les Cammazes, sept siècles à l'ombre d'un château".
-Il y a aussi un article de J. Odol dans Couleur Lauragais (ancien), consultable sur internet.
-Dernièrement, il y a eu un colloque à labbaye de Sorèze sur cette tour, les actes devraient donc paraître d'ici un an, je pense. Je n'ai pas pu y assister.
Vous pouvez aussi voir mon autre article sur la tour ; il y a une partie sur l'histoire.
http://polymathe.over-blog.com/article-17021500.html
2. Une restauration : cela peut être le pire, comme le meilleur... est-ce que ce monsieur s'est concerté avec les monuments historiques ? Merci de me dire si vous avez plus d'infos...



Promethazine 27/10/2008 19:35

Merci de tes précisions. En tout cas c'est difficile à croire lorsque l'on voit l'aspect sordide des lieux aujourd'hui (pas que je les déteste particulièrement mais on voit bien que beaucoup de mal leur a été fait).

Abellion 27/10/2008 21:08


Oui, c'est vraiment dommageable. Ceux qui ont détruit à la dynamite la cascade de Malamort auraient vraiment dû réfléchir à deux fois avant d'expédier dans le néant un site aussi magnifique.
Mais il reste le sor, les rochers, la Tour de Roquefort, qui sont intacts. La magie de ces lieux est malgré tout préservée, pour les rares personnes à connaître. Qu'il en soit ainsi, c'est
peut-être le mieux.