Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 09:00



Quelque part entre Foix et Perpignan, sur une montagne entourée de sombres forêts... Une forteresse magnifique, aux pierres claires, élève son vieux donjon. C'est le château de Puilaurens. Ce qui peut apparaître comme un château romantique est avant tout une forteresse imprenable, témoignage de l'art de la guerre au Moyen-âge. 

Mille mercis à Belisama pour ses belles photos de Puilaurens, sans lesquelle l'article n'aurait pu voir le jour !

Situation stratégique. 

Puilaurens est située à la frontière du Languedoc et de la Catalogne. Nul besoin d'avoir lu Clausewitz pour voir que c'est, évidemment, une  position stratégique, pendant tout le Moyen-âge et jusqu'au XVIIe siècle.  


Une forteresse imprenable.

Imaginez un instant que vous êtes le malheureux soldat du Moyen-âge qui attaque Puilaurens... Les soucis ne font que commencer pour vous !

Le chemin qui monte à la porte est barré de 9 murs successifs. Il vous faut donc d'abord franchir ces murs en chicane pour arriver devant la porte, ce qui ralentit beaucoup votre progression.

Une fois la porte passée, vous vous trouvez dans une sorte de réduit étroit. Là, c'est la mort assuré pour vous, pauvre assaillant ! Le mur d'en face est en effet creusé de 12 meutrières, ce qui signifie qu'en un rien de temps vous serez criblé de flèches et autres carreaux d'arbalète avant d'avoir pu remuer le petit doigt.

De plus, ce réduit derrière la porte est à ciel ouvert: ce qui permettait peut-être aux défenseurs de vous caillasser en même temps, rien que cela !

La grande cour.

Une fois passé ce réduit, on débouche dans la grande cour du château, dite aussi "basse-cour". Elle a une dimension de 60 mètres sur 20, approximativement. Elle a gardé son rempart avec ses merlons (créneaux), qu'Eydoux, grand amateur de châteaux, a comparé à une "frise dentelée". Il est en effet particulièrement rare qu'un château en ruine ait conservé ces parties-là.

Dans cette cour vivaient et travaillaient les occupants du château : on y trouvait logements des gardes, écuries, étables, magasins pour les stocks... Les constructions devaient être en bois, comme en témoignent les trous d'encastrement des poutres dans les murailles.

Elément important pendant les sièges : l'eau. Deux citernes sont encore conservées sur le site, où l'on recueillait autrefois l'eau de pluie.



Le château.

Maintenant, quittons la basse-cour pour pénétrer dans le "château" proprement dit (c'est-à-dire le donjon et les parties qui l'environnent). Le donjon, imposant, a une belle forme rectangulaire. Il date du XIIe siècle sans doute, mais ses pierres à bossage (en relief) révèlent qu'il a été restauré au XIIIe siècle.

Petite histoire.

Un château primitif devait exister au XIe siècle, ou du moins au XIIe.

Quel rôle joua-t-il durant la Croisade contre les cathares ? On n'en sait pas grand chose, rien n'autorise vraiment à dire que Puylaurens était une "forteresse cathare", c'était plutôt une forteresse de frontière. Il est néanmoins possible que des responsables de l'église cathare se soient réfugiés ici vers 1244.

Puilaurens faisait partie, au XIIIe siècle, de la vicomté de Fenouillèdes. Confisquée en 1226, cette vicomté fut donnée par le roi de France au comte de Roussillon, puis échut à la mort de celui-ci, en 1242, au roi Jaime Ier d'Aragon.

Le roi d'Aragon, au traité de Corbeil, rendit Puilaurens au roi de France Louis IX, en guise de monnaie d'échange, pour confirmer ses droits sur le Roussillon, la Cerdagne, le Conflent.

Les cinq fils de Carcassonne.

C'est alors que Puilaurens, de même que Peyrepertuse, devient un des "cinq fils de Carcassonne" (Aguilar, Termes, Peyrepertuse, Quéribus et Puylaurens), les cinq forteresses des Corbières. Elles sont ainsi nommées en raison de leur ressemblance avec les parties de la forteresse de Carcassonne bâties sous Saint Louis et Philippe le Hardi. Mais aussi, comme me le rappelle Hélène, parce qu'elles constituaient une ligne de défense, une sorte de "ligne Maginot" destiné à stopper un hypothétique envahisseur venu de l'Espagne.

Le château disposait alors d'un capitaine et d'une garnison. Le temps des grands seigneurs était fini pour lui...

L'abandon...

Au XVIIe siècle, les Espagnols s'emparèrent de la forteresse (1636), ce qui prouve qu'elle avait encore une importance stratégique. Mais en 1659, au traité des Pyrénées, le Roussillon fut rattaché à la France et la frontière descendit au sud, rendant la forteresse de Puilaurens inutile. Elle fut alors laissée à l'abandon.

Bref...

Une belle visite à faire... Je vous la recommande !

Liens 

Peyrepertuse, autre forteresse des Corbières et un autre des cinq "fils de Carcassonne".  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mouneluna 03/01/2010 11:16


tout cela me donnes envie de mettre mes films VHS sur DVD en ce temps là je n'avais qu'une caméra VHS sur NTSC elle était au fils de Robert qui l'avait acheté au canada.
je n'avais pas encore d'APN aussi je filmais à tout va. mais avec nos lecteurs enregistreurs de DVD . il faut que je trouve le moyen de mettre tout cela sur DVD
tu me donnes envie de revoir mes merveilles du pays cathare
bisous


Abellion 03/01/2010 12:14


Ce qui serait génial, ce serait de faire mettre ces vidéos en format numérique, et pourquoi pas sur un de tes blogs pour que tout le monde en profite ?


Le Chevalier Dauphinois 02/12/2009 07:35


J'oserais nommer cette fortification : Le Château Maudit
Pourquoi ?
Je m'y suis rendu 2 fois et malgré les 5 pellicules diapos faites, je n'ai aucune photo ayant réussi à traverser "les siècles".... Incroyable.

Mais quelle ruine ! ! !


Abellion 02/12/2009 07:49


C'est vrai qu'il est difficile d'y faire une photographie... Le haut de la montagne est étroit et
il n'est pas évident d'avoir du recul. Mais ce castel nimbé de brumes est effectivement magique, et je vois qu'en connaisseur de vieilles pierres, vous êtes d'accord avec moi. A très bientôt !


papy martial 27/09/2009 17:21


Bonjour. Je ne me lasse pas de lire les articles sur le pays cathare. Le travail de synthèse est remarquable.Merci. A+


Abellion 28/09/2009 07:35


Bien top gentil ! Je publierai bientôt un article sur le château d'Aguilar, et le fameux Olivier de Termes... A suivre !


Eilvys70 28/09/2008 14:18

Bravo pour ce blog excellent !!!

Abellion le Polygraphe 28/09/2008 14:39


Merci, trop gentil ! Je conseille le blog très intéressant d'Eilvys, qui fourmille de belles images et de détails historiques, sur la Franche-Comté.


Le chevalier Dauphinois 21/09/2008 22:32

Puylaurens est un des lieus magiques de l'Aude... Même s'il ut reconstruit par les troupes du rois de France, l'implantation est à la gloire des premiers constructeurs.
j'ai toujours plaisir à voir ses photos !

Abellion le Polygraphe 22/09/2008 06:53


Oui, bientôt je parlerai d'un ou plusieurs autres de ces 5 fils de Carcassonne. A très bientôt et merci de votre passage !