Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 22:02

Dans le quartier du Bourg, à Narbonne (Aude), le flâneur peut se retrouver au détour d'une rue ... devant cinq paires de seins de pierre ! 

Il s'agit de l'étonnante maison des trois nourrices. En effet, elle doit son nom aux plantureuses cariatides qui ornent ses fenêtres...

Retour sur une des plus belles demeures de l'Aude !

Un riche passé.

Cette belle bâtisse est située à l'angle de deux rues narbonnaise (Hôtel-Dieu et Edgar Quinet).

De Narbonne, on connaît les splendeurs de l'architecture gothique, celle de la cathédrale et du Palais des Evêques. Mais avec l'hôtel des trois nourrices, on a un témoignage de l'architecture privée de la Renaissance, unique dans cette ville.

Si bien que la beauté et la délicatesse de la décoration peut évoquer les plus belles réalisation des architectes toulousains d'alors, les Bachelier.


Les nourrices ? 

L'appellation usuelle "Maison des trois nourrices" est doublement inexacte.
 
D'abord, il n'y a pas trois figures de femmes, il y en a cinq. Mais on disait "trois nourrices" par analogie avec "l'hotel des trois rois" situé dans le voisinage. 

D'autre part, si le nom de nourrice semble justifié par les attributs féminins, il s'agit plutôt de cariatides, d'un style un peu maniériste qui mélange l'humain (buste de femme) et l'inanimé (colonne ornée de feuillage).

On ne peut s'empêcher, en les voyant, de les comparer aux célèbres statues de la Diane d'Ephèse, également engoncées dans une gaine (ci-contre, Diane d'Ephèse gravée d'après Cl-F. Ménestrier).



Evolution de la maison.
 


  





La maison fut construite, dans un premier état, au XIIe siècle. A l'époque, la maison avait deux corps de bâtiment. Le rez-de-chaussé, percé de grandes portes, abritait des boutiques.

Au XVIe siècle, les étages supérieurs de la construction médiévale sont remplacés par deux nouveaux étages. Le premier étage, réservé à l'habitation et au luxe, se voit orné de deux belles fenêtres. La croisée sud reçoit ses cariatides féminines.


Au-dessus des cariatides, on aperçoit des corbeaux délicatement sculptés, entre lesquels se trouvent des têtes de lions. Dans leurs bouches, des anneaux qui supportent une couronne de fleurs. Exquise beauté et délicatesse de l'art renaissant !


L'ère du déclin.

Hélas, la belle demeure allait connaître des jours moins fastes... Le XVIIIe siècle devait percer des oculi, et bouleverser l'agencement intérieur. Au XIXe siècle, une cheminée néoclassique remplace son ancêtre de la Renaissance...

La carte postale ci-contre témoigne du piètre état de la construction au début du XXe siècle. Un store de guinguois et une fenêtre murée (impôts ?) témoignait du semi-abandon des lieux. On avait même collé une affiche publicitaire sur le mur.

Ce n'est qu'à la fin du XXe siècle que la ville de Narbonne a pu acheter la maison et engager les travaux qui s'imposaient (2005-2006).

Saluons cette belle réalisation, qui vient sauver un fleuron du patrimoine audois !

Goujaterie ou sens de l'humour ?

Cette carte postale est publiée aux éditions B.F. à Châlons-sur-Saone. Elle fut envoyée le 25 avril 1904 à une demoiselle Marie Vincent de Pamiers.

L'auteur, qui est sans doute un homme, a-t-il réfléchi en envoyant cette image de féminité plantureuse à une jeune fille ? Pourtant, on ne plaisantait pas avec cela à l'époque, dame !  

Bref...

Remercions la mairie de Narbonne pour cette magnifique restauration, et aussi pour la publication d'une intéressante brochure dans laquelle j'ai trouvé les éléments de ce petit article, ainsi que les photos et schémas.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

enriqueta 09/10/2008 18:50

Splendide! J'aime ces voyages dans le temps.

Abellion le Polygraphe 09/10/2008 18:54



Oui, cette ville de Narbonne est absolument magique. Son palais épiscopal est étonnant, on dit qu'il aurait été construit sur l'emplacement d'une mosquée. Il y a aussi les vestiges antiques... Un
monde de découvertes quoi ! Merci d'aimer Narbonne, Enriqueta !



Fardoise 30/09/2008 23:08

Fort belle demeure et bien restaurée. La statue d'Artémis d'Ephèse m'a toujours impressionnée.

Abellion le Polygraphe 30/09/2008 23:16



Il y a un magnifique essai de Pierre Hadot sur l'idée de nature, qui traite en particulier de la symbolique de cette statue. Elle a enflammé les imaginations, notamment à l'époque baroque et
romantique. On y a longtemps vu une figure d'Isis, symbole de la nature universelle. Le livre de Baltrusaitis sur la quête d'Isis en parle aussi longuement.



Mouneluna 28/09/2008 10:28

Je dois aller dans le coin en février, j'essaierais d'aller aNarbonne voir tout cela
Merci c'est passionnant
bon dimanche
Moune

Abellion le Polygraphe 28/09/2008 14:07


Il FAUT ABSOLUMENT y aller ! A bientôt !


Christy Trotter 27/09/2008 23:10

I like it! I lived in Athens, Greece as a kid and we went to the Acropolis a lot. I remember the caryatids there.

Abellion le Polygraphe 27/09/2008 23:26



I would like so much to go to Athens ! The Caryatids of the Parthenon are sublime. I also like these ones, they remind me of the Diana statue... How many godesses and caryatids ! Thank you
Christy for your visit, see you soon !