Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 22:47


Après avoir rempli quelque formalité administrative, mon amie des Vosges me propose de visiter Neufchâteau, « Et bien oui ! Je ne connais rien de cette ville et ça nous dérouillera les jambes, occupera les enfants ». Nous rentrons dans des petites rues anciennes, les boutiques colorées commencent à se dévoiler au coin du premier croisement.

Mon amie me propose de se renseigner auprès de la mairie sur ce qu’il y a voir et nous revenons sur nos pas afin de prendre un large passage voûté et sombre, les enfants regardent la plaque monument aux morts des deux guerres mondiales puis nous débouchons sur une cour lumineuse et charmante avec des arbustes devant des façades claires et travaillées. Je remarque les belles fenêtres aux cadres sculptés, les fleurs parsemant la façade de couleurs éclatantes. Nous nous dirigeons vers une grande porte voûtée entrouverte quand deux messiers nous interpellent :  "Vous venez voir l’escalier? ". De quoi parlent–ils ? Ils se déplacent de quelques mètres, mon amie entame la conversation en remarquant que l’heure n’est pas idéale (il est près de midi), ils en rient et assurent qu’il n’y a aucun problème, ils ne nous enfermeront pas. C’est donc dans une ignorance totale que nous passons le porche de cette petite porte ouvragée blottie dans un coin de la cour.


 J’aperçois simplement une plaque indiquant que le lieu est classé monument historique ; quelle aubaine ! J’aime les vieilles pierres. Nous entrons. Et là, merveille, nous découvrons un escalier superbe entièrement sculpté en tout lieu.



Oeil de bœuf au dessus de la porte, plafond sculpté avec cette face de faune au milieu de végétaux, Les premières marches sont couverte d’un plafond aux sculptures géométriques, presque celtiques. Au centre de médaillons, des branches d’arbres en fleurs s’alignent, sagement rangées.



 Mais de quand date donc ce lieu ? Je suis enchantée. Un buste imposant trône au bout de l’escalier, qui est- ce ? Jeanne d’Arc ? Nous sommes dans sa région après tout. De grandes fenêtres éclairent ce lieu blanc, grisé par le temps. Je m’interroge sur la date, le XVIe siècle peut être ? Ces sculptures, cette abondance dans la pierre, cela y ressemble. Une ambiance que je crois reconnaitre telle celle vue dans les châteaux de la Loire il y a des années.



Le plafond du petit palier est une explosion de courbes autour d’un motif central fleuri, avec des demi- coquilles, entre saint Jacques et palmettes sur les bords.




L’escalier tourne et s’ouvre sur d’autres marches ; les sculptures du plafond changent encore. Quel foisonnement en si peu d’espace ! Elles conduisent à un autre palier où trônent deux magnifiques portes. Très foncées, entièrement sculptées, elles me renvoient à des images anciennes de l’histoire de France.



Œil de bœuf au dessus, les portes ouvragées de géométrie et de végétaux tout en courbes sont encadrées de demi- colonnes raffinées. J’y retrouve des motifs floraux finement enroulés autour des fûts, branches de quelques plantes orientales (oliviers ?). Des chapiteaux type corinthien, couverts de palmettes éclatent et déploient leurs feuilles de pierre. Une explosion de végétations.



Chaque plafond des volées de marches est orné de sculptures différentes. Je ne me souviens plus de leur ordre d’apparition, impressionnée par la richesse du lieu si discret de l’extérieur.



Il y a des motifs géométriques, quasi celtiques, entrelacs de cercles et droites ou d’ovales et de rectangles, des médaillons avec des bouquets de fleurs en pot s’alignant entre des formes géométriques, ronds encadrés de rectangles…




A l’extérieur, je n’ai pas pu résister à l’envie de photographier la porte d’entrée de cette bâtisse car elle laisse entrevoir les charmes de l’intérieur opulent et raffiné, de cette délicatesse de l’époque où les arts s’inspirent de l’Italie, de Florence. Etant mal voyante et sensible à la lumière, c’est mon amie qui m’a guidée afin de prendre les photos de certains détails inaccessibles à ma vue.



Dans la pénombre du bas, j’ai pu voir les formes générales alors que les détails et les plafonds très éclairés par les grandes fenêtres m’étaient plus flous. Je ne peux donc pas vous en donner une description précise, simplement partager mes sensations sur cet escalier surprenant.



Notes trouvées sur le site de Neufchâteau :

Rue commerçante de Neufchâteau. Au n° 28, l'hôtel de ville occupe un hôtel particulier reconstruit de 1578 à 1594 sur un sous-sol du XVème siècle pour un riche marchand de grains, Jean Mengin de Houdreville : façade décorée, escalier tournant daté de 1594, puits du XVIè s. Dans cette petite ville vosgienne, il y a aussi une très belle place XVIIIe et les ruelles anciennes sont magnifiques.

Fée des Agrumes.



Merci à Fée des Agrumes d'avoir accepté d'écrire ce bel article sur Neufchâteau. Qui ne connaît pas encore cette blogueuse aux talents et intérêts multiples, toujours curieuse de belles rencontres ? C'est un honneur pour ce blog de la publier ! 

Avec cet article, elle nous montre qu'elle est aussi une dénicheuse de lieux secrets.  Elle nous fait  découvrir les merveilles de la Renaissance de sa région, et par le même coup nous profitons de sa plume et de ses photos.

Qu'elle en soit mille fois remerciée !  

Précipitez-vous sur son blog !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

enriqueta 09/10/2008 18:48

Ces sculptures sont vraiment splendides.

Abellion le Polygraphe 09/10/2008 18:55


Oui, la fée sait découvrir les endroits magiques. Mais quoi de plus normal pour une fée, non ?


mariev 09/10/2008 14:58

bonjour!
oui, Fée est une ensorceleuse, et tient l'art de nous ensorceler nous-mêmes ... c'est bien ainsi que je me sens en repartant de chez elle
j'ai "fiché" votre blog dans mes petits liens à moi, je reviendrai le découvrir bientôt!
belle soirée à vous
;)

Abellion le Polygraphe 09/10/2008 15:27


Merci ! Je viendrai aussi faire un petit tour chez vous !


fée des agrumes 03/10/2008 15:19

Merci pour ces bons mots :')
Dénicheuse de lieux secrets? Ah oui, ça me plait. A l'intérieur, à l'extérieur, en toute place, en toute circonstance.
Ensorceleuse de monde, simplement.

C'est un honneur pour moi d'être là.

Abellion le Polygraphe 03/10/2008 19:23



Ensorceleuse, ou enchanteuse de monde ? Il a certes bien besoin d'être ensorcelé, ou enchanté ! J'espère que vous continuerez à le faire pour nous, Fée. Tout le plaisir est pour moi.