Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 09:06

Les légendes pyrénéennes parlent d'étranges homme sauvages. Ceux-ci vivent à proximité des humains, et détiennent les secrets de la nature. Mais il y aussi les enfants et femmes sauvages, qui eux, ont réellement existé, et dont on a conservé les témoignages. Enquête sur un mystère à mi-chemin entre la légende et le fait divers. 

Les hommes sauvages dans la légende. 

Les légendes de l'Ariège évoquent d'étranges silhouettes entrevues à l'orée des bois... Les hommes sauvages, incarnation de la nature et de ses secrets, vivaient dans les bois, mais ne pouvaient se défendre d'une curiosité dangeureuse pour eux-même, à l'égard des humains... Il était alors facile pour les cultivateurs de les capturer.

Les récits qui les concernent sont typiques. Un paysan (ou un berger), durant son travail, remarque la présence d'un homme sauvage qui le guette depuis un bois. L'homme sauvage essaie parfois, maladroitement, d'enfiler une paire de sabots, puis s'esquive. C'est alors que le paysan imagine un stratgème pour prendre la créature au piège : généralement, il suspend, à l'orée d'un bois, un pantalon, ou des soulier. L'homme sauvage essaie d'enfiler le pantalon ou les souliers, mais, du fait de sa maladresse, se trouve entravé. C'est alors que le paysan le capture...

Le secret des hommes sauvages.


Vous me direz, quel intérêt à capturer un homme sauvage ? Dans la légende, cela peut s'avérér très profitable. En effet, nos cousins des forêts, si l'on en croit la rumeur, seraient détenteurs des secrets de la nature, qu'ils ne livrent aux hommes que sous la menace.

Ainsi, comme les habitants de Saurat (Ariège) avaient capturé un de ces sauvages, ses compagnons lui dirent : "Quoi qu'on te dise et quoi qu'on te fasse, ne dis jamais à quoi sert le bourgeon de l'aulne".

Un autre homme sauvage, en Lavedan, aurait dit à un berger que, s'il connaissait la valeur de la fleur de l'aulne, il pourrait conduire ses boeufs avec des aiguillons d'argent.

Le maître des forces de la nature.

Secrets de la nature, bizarre alchimie des plantes : de même que d'autres êtres fantastiques (fées et démons), les hommes sauvages sont les dépositaires d'un savoir ou d'un savoir-faire occulte, qu'on ne peut leur extorquer que par la force ou la ruse.

Un autre homme sauvage de Bigorre avait trouvé une source dont l'eau rendait immortel.  

De Merlin aux Pyrénées.

Les habitués des romans de la table ronde savent bien que Merlin l'enchanteur apparaît parfois sous la forme d'un homme sauvage. On le voit par exemple dans le Merlin attribué à Robert de Boron (XIIIe siècle). Or Merlin est le fils d'une pucelle et d'un démon, doué du don de prophétie et d'un savoir surhumain.

Il apparaît ainsi que, dès le Moyen-âge, l'homme sauvage est un être qui brouille les frontières et les limites: à la fois humain et inhumain, naturel et surnaturel, inférieur et supérieur à l'homme civilisé. Il est possible que, dans nos pays occitan, ces légendes aient perduré plus longtemps qu'ailleurs.

Les hommes sauvages sont souvent présents dans l'art médiéval, comme par exemple au cloître du Jardin Massey de Tarbes, provenant de l'Abbaye de St Sever de Rustan (photos).

Une hypothèse ?


En Ariège, les hommes sauvages sont appelé Iretges, d'un mot qu'on a rapproché d'hérétique. Selon Olivier de Marliave, ce nom garderait la mémoire des derniers cathares persécutés, obligés de se réfugier dans les forêts, les montagnes et autre lieux retirés, comme des hommes sauvages. Hypothèse séduisante, qu'il faudrait sans doute étayer par des arguments linguistiques.

Les hommes sauvages dans la réalité.

A côté de l'homme sauvage légendaire, il y a des hommes, enfants et femmes sauvages bien réels. Le cas le plus frappant est celui de la "Folle du Montcalm" (1805). C'est l'histoire poignante d'une femme sauvage qu'on a bêtement essayé de "civiliser", en l'arrachant de force à sa vie libre...


Les bergers l'avaient vu vivre seule, dans la montagne, et lui avaient laissé de la nourriture. Mais en 1807, elle fut arrêté par les gendarmes, accusée, paraît-il, de jeter des sorts. On la mena au village de Suc, on l'habilla de force et l'attacha à un lit. Elle réussit à s'évader, fut reprise et jetée dans les geôles du château de Foix. On la croyait démoniaque car elle ne supportait pas les vêtements... Sa triste existence prit fin en 1808, soit à peine plus d'un an après son arrestation. 

Elle aurait déclaré avoir vécu avec des ours, "ses amis les ours qui la réchauffaient". Elle emporta son mystère dans la tombe...

Bref... 

Un sujet passionnant, que je n'ai fait ici qu'effleurer très rapidement. La question de la nature de la culture, de l'humanité, tout cela figure dans ces légendes d'hommes sauvages. C'est pourquoi elles fascinent autant... 

Sources. 
Robert de Boron, Merlin (éd. Droz).
J-P Piniès, Croyances populaires de pays d'Oc
O. de Marliave, Trésor de la Mythologie pyrénéenne et Panthéon Pyrénéen. 

Iconographie.
Panthéon pyrénéen pour l'enluminure (Roman d'Alexandre, XIIIe siècle).
Représentations d'hommes sauvages et de Samson provenant du cloître du Jardin Massey, Tarbes, Hautes-Pyrénées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régor 09/11/2010 10:01


Article venant de paraître sur le blog http://vvrevouivre.over-blog.com, sur les hommes et femmes sauvages.


Abellion 22/11/2010 18:32



Merci du renseignement, le sujet me passionne... Avec une pensée émue pour Marcel Aimé et mon amie Hélène qui sut elle aussi donner sa version de la vouivre...



LN, 16/03/2009 17:19

Oui; quel courage...
Mais je me méfie parfois de ce genre de discours portés par des enfants ou des ados, qui peuvent être écrits par d'autre dans un objectif tout différent...

Abellion 16/03/2009 20:03


C'est ma foi vrai... Il faut toujours chercher à qui profite le crime ! Dans ce cas, cela avait l'air sincère. Mais comme vous dites, on ne sait jamais... Ayons donc une vigilance toujours en
alerte ! Le monde est un théâtre de marionettes, et gare au marionettiste pour adultes, qui préfère abuser plutôt qu'amuser son public...


LN, 16/03/2009 15:07

Si vous n'étiez que bûcheur,Abellion, votre blog n'aurait pas aussi bonne réputation...
Vous avez des occupations plus saines que les miennes; effectivement, on peut se faire beaucoup d'amis, mais combien sont là dans l'épreuve...
Mais j'ai une adoration particulière pour les enfants...Et ils le sentent!
Je reviendrai, of course, from time to time...
Hélène

Abellion 16/03/2009 15:23


Vous savez, ce n'est pas que j'aie de si saines occupations que cela - mais en ce moment, je suis obligé de bosser non stop, je n'ai pas le choix ! Et si j'avais le choix, je choisirais bien sûr de
prendre plus de temps pour mon blog et mes connaissances, sur internet et ailleurs... J'aurais sans doute plus de liberté dans l'avenir, du moins j'ose l'espérer. Ah, les enfants ! Je les adore
aussi, leur imagination, leur intelligence en éveil, et surtout un esprit ouvert et disponible, contrairement à ce qu'ils deviennent bien trop souvent à l'âge adulte hélas, nous le savons bien...
Les enfants pourraient changer le monde, mais hélas, ils n'ont pas le pouvoir, ai-je envie de dire... Vous vous souvenez de cette vidéo sur le blog d'AL, avec la jeune fille qui avait apostrophé
les responsables de l'ONU sur la situation de l'environnement...


LN, 15/03/2009 20:42

Je dois avoir de la chance, alors, ayant des amis de tous les âges...
Et de fort intéressants! Un point commun cependant: rire, s'amuser, et avoir une passion...
Vous qui travaillez tant, ce doit être difficile de concilier les deux, et les gens classent trop souvent les gens dans les cases: vous devez être le "bûcheur" et moi "l'insoutenable légèreté de l'être"...Jusqu'à preuve du contraire!
Hélène.

Abellion 16/03/2009 14:48


Oui, vous avez de la chance, mais moi aussi j'ai avais beaucoup autrefois, mais en ce moment j'ai très peu de temps pour sortir et voir des gens. Le peu de temps libre que j'ai me sert à mon repos
et à m'occuper de celle qui compte le plus pour moi ! Les amis, c'est comme les livres, selon moi: pauci sed boni... Peu et bons. Pour ce qui est de la manière dont nous sommes perçus, je pense que
vous avez raison: bûcheur, vs légèreté de l'être. Toutefois, en vous, légèreté n'est pas superficialité, et se concilie avec une vraie culture, quelqu'un qui pense... Et pour ma part, j'ose espérer
que je donne quelques couleurs à ces infos acquises dans mes lectures... J'espère vous voir encore un jour ou l'autre par ici. Amitiés


LN, 13/03/2009 11:31

Oh, je pensais juste à un roman...Sur le retable! Nous nous envoyons toujours des tartines...
Quant-à mon projet, il est un peu en "stand-by"...Beaucoup trop de travail avec l'atelier et j'ai des demandes de cours de piano que je ne peux même plus satisfaire...
Et vous, où en êtes-vous donc?
(Croyez-vous que nous soyons des "dinausores"? Il me semble que plus j'avance, plus je rencontre des gens soucieux de vrais rapports humains...Lettres, découvertes de belles choses, et caetera...)

Abellion 14/03/2009 06:31


J'espère que vous retrouverez bientôt le temps qu'il faut pour vous consacrer à ce neau projet... Le mien est bien en cours, mais je serre les dents: c'est dur ! mais je tiens le bon bout. Des
dinosaures, certainement... Surtout moi, relativement au pékin lambda de ma génération (j'ai souvent l'impression que les gens aujourd'hui pensent plus à remplir leurs fouilles que leur tête). Les
gens avec qui je dialogue sur internet ont généralement au moins 10 ans de plus que moi, à part certaines exceptions notables et remarquables bien sûr (c'est d'ailleurs la même chose dans la
réalité, à peu de choses prêt). Ou bien est-ce que les trentenaires ne pensent qu'a autre chose qu'à acheter un appartement Kauffman-Broad et pondre des gosses à la douzaine  ? Je me fais
tout de même une autre idée de ce que doit être la vie... Amitiés...