Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 07:42

 Il est, dans la Montagne noire audoise, des villages perchés et secrets... Ils apparaissent comme par enchantement au détour d'une route. Cabrespine est de ceux-là. Niché au creux d'une vallée, ce petit bourg nous offre les vestiges d'une riche histoire...

Je ne peux écrire de gros articles pour le moment, alors je vous offre ces quelques mots et photos... en attendant mieux !

Cabrespine selon Jean Girou.

Ecoutons ce grand amoureux du pays :

"Cabrespine ! Ossature décharnée, ravinée par les eaux, les orages, le gel et le soleil, rocher de l'Aigle, de l'Agnel, visibles et reconnaissables de tout le pays.

Dans ce cadre tourmenté, qui étage les perspetives, la plaine, au loin, brille; la route, ombreuse sous les châtaigniers, descend, bordée d'un côté sur les murettes des champs, de l'autre par le précipice; [...] un pont de pierre saute un ruisseau et l'on entre dans Cabrespine ".  

Un véritable Eden ?

Située sur le versant sud de la Montagne noire, Cabrespine regarde vers la Méditerranée... Elle est située dans une vallée fertile où l'on trouve pommiers, poiriers, noyers, et même vigne et olivier. Il y avait aussi le seigle, la pomme de terre, l'élevage des brebis pour la laine.

La vocation agricole de Cabrespine était réelle. Jadis existait, le premier jeudi du mois d'août, une foire aux ovins et merrains de châtaigniers (bois pour les tonneaux).

De l'ère des mines de fer à celle des abbayes.


Cabrespine, pas si loin que cela de la voie domitienne, avait à l'époque antique de nombreuses mines de fer. Elles furent encore exploitées au siècle dernier. Cabrespine n'entre dans l'histoire écrite qu'en 814, où elle est signalée comme dépendance de l'abbaye de Lagrasse. Quelques moines vivaient sur place pour l'exploitation du domaine. 

L'époque féodale. 

A cette époque sont établies des seigneuries de village. Pour abriter le siège du pouvoir, et se défendre, des châteaux sont construits. En 1035 est contruit le château de Cabrespine, un des plus anciens de l'Aude avec Peyrepertuse et Quéribus. 
 
Que se passa-t-il lors de la guerre contre les cathares ? Je n'ai pas poussé assez loin mes recherches pour le savoir. Néanmoins, on sait qu'en 1217 Simon de Montfort, le général des croisés, donne le château de Cabrespine à l'abbaye de Lagrasse. Le château fut ensuite disputé entre catholiques et protestants pendant les guerres de religion.

L'église de Cabrespine.

Elle fut recontruite au XVIIIe siècle, sur des bases romanes. Il y a dans le village, au-dessus du linteau d'une porte, une sculpture qui semble d'époque médiévale. Proviendrait-elle de l'Eglise ?

L'époque industrielle.

Les rues de Cabrespine sont de nos jours bien calmes. Néanmoins, il faut s'imaginer jadis ici un petit centre industriel ! Jusqu'au XXe siècle, on y comptait des tanneries et des fabriques de draps. Hélas, le village se dépeuplera rapidement au profit des usines de la plaine, Mazamet et bas Languedoc...



Bref... ou le mystère des six ponts.

Un petit monde magnifique. Je n'ai guère eu le temps de faire des recherches, mais le peu d'info que j'ai rassemblées donne envie d'aller plus loin...


Dans une des rues de Cabrespine, six petits ponts permettent d'accéder à des maisons. Une beauté de plus dans ce village béni des dieux.

Il y aurait tant d'autres chose à dire sur Cabrespine: par exemple, que Pierre Duhem, le célèbre historien des sciences, y écrivit, s'y promena souvent et dessina les paysages si beaux et si familiers...


Autres villages perchés proches de Cabrespine.

Lespinassière et sa tour majestueuse.
Castans, le village des châtaigniers aux 4 hameaux.

Sources. 

Cabrespine sur le site des Villages perchés de la Montagne noire.  Toujours une mine d'informations, que j'ai utilisée pour cet article. 
Association Randodhuhem, qui évoque les promenades et les dessins de Pierre Duhem à Cabrespine.
Aude, éditions Bonneton. 
J. Girou, Itinéraire en Terre d'Aude.  

Partager cet article

Repost 0
Abellion le Polygraphe - dans Villages perchés
commenter cet article

commentaires

Promethazine 05/11/2008 22:17

Je pense qu'il est toujours possible de trouver un éditeur passionné. Si j'en juge par les quelques ouvrages parus sur le Sidobre et reproduisant d'anciens dessins qui ont rapidement trouvé acquéreur. En tirage limité, cela ne me paraît pas être mission impossible. Après, le Sidobre dispose peut-être d'une notoriété supérieure...

Abellion 06/11/2008 06:43


C'est donc un message d'espoir ! J'espère que l'association RANDODUHEM publiera un  jour ces dessins en volume. Moi, j'ai retrouvé dans un volume de vieux dessins de la Tour de Roquefort dans
les Cammazes, autrefois... C'était un ouvrage dont j'ai oublié le titre, mais consacré à l'école de Sorèze.


Promethazine 04/11/2008 21:38

Une interrogation sur Pierre Duhem, j'avais pu voir (sur le site que tu mentionnes en lien) quelques uns de ses très beau dessins notre adorée montagne noire. Sais-tu si un livre reprenant ces dessins a été édité ?

Abellion 05/11/2008 07:00


Je ne crois pas. Mais l'asscoiation RANDODUHEM a un site internet et édite des fascicules où figurent ces dessins. Elle semble en rapport avec la légatrice universelle des oeuvres de Duhem. Des
panneaux reprenant les dessins de Duhem ont été placés in situ, à Cbrespine et aux alentours. Ce serait effectivement magique de voir ces dessins en livre, mais les éditeurs ont-ils encore le goût
du risque ?


Le chevalier Dauphinois 16/10/2008 19:38

Il existe de nombreux petits villages, peu référencés par les guides papiers trop usités qui ont un passé ayant transformé leur architecture...
Ce village a un charme très apaisant.
Et le sépia illumine ta prose.. Bravo !

Abellion 16/10/2008 20:04


C'est un magnifique coin, à découvrir tout en sérénité. La montagne noire regorge de trésors ! A très bientôt !


Hélène 16/10/2008 13:45

Ces vrai que ces ponts sont étonnants... Et rajoutent un charme supplémentaire au village...
Amitiés, Abellion,

Abellion 16/10/2008 14:07


Oui, ils sont même magiques... En fait, ils sont construit sur une sorte de torrent au débit irrégulier qui descend de la montagne. je pense que les ponts et le fossés sont une sorte de protection
contre les violents oranges, dans ce coin de cimat méditerranéen.


Mouneluna 16/10/2008 11:57

j'aime beaucoup tes photos sépia cela donne un petit air de carte postale ancienne à ton article.
ces ponts sont des petites merveilles
Moune

Abellion 16/10/2008 12:00


Il m'a semblé voir des photos sépia chez toi aussi... Il est vrai que j'adore moi aussi ces cartes postales anciennes, ce qui pourraît expliquer mon goût pour cet effet-là ! A bientôt !