Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 23:02

Pour apporter un complément à cette histoire (et répondre tardivement à l'interrogation d'Abellion suite à mon commentaire sur l'article des hommes sauvages des Pyrénées): «L'Enfant sauvage» n'est pas une légende. Son histoire est relatée dans un premier temps dans le «Mémoire et rapport sur Victor de l'Aveyron», par le docteur Jean Itard. Elle a inspiré le réalisateur François Truffaut en 1969. Elle est confirmée grâce aux recherches réalisées par l'Association pour la recherche historique, la conservation du patrimoine et la valorisation du musée du Vieux-Lacaune.

De Joseph à Victor.

Guy Poujade, président de l'Office de tourisme de Lacaune, la rappelle ici: Nous sommes en 1798. Depuis trois-quatre ans, les paysans qui cultivent les terres situées près du col de la Bassine, à 8 km de Lacaune, aperçoivent un petit être étrange entièrement nu et vivant, a priori, à l'état sauvage. Il est capturé par des bûcherons. Exposé sur la place du Griffoul, pour satisfaire la curiosité des gens ou dans l'espoir que quelqu'un le reconnaisse, l'enfant parvient à s'échapper. Il est capturé à nouveau en 1799 par des chasseurs et confié à une veuve habitant Lacaune.

Il reste chez elle huit jours, n'acceptant que des glands, châtaignes, noix et pommes de terre pour nourriture. Puis il s'échappe encore. Appelé Joseph, cet enfant semble avoir 11-12 ans. Il est maigre mais vigoureux, il a la peau fine griffée de cicatrices. Il mesure 1,35 m. Il émet des sons gutturaux et porte une large balafre au niveau de la glotte. Il a un genou déformé et se déplace plus rapidement avec ses mains et ses pieds que debout. Ses origines familiales restent aujourd'hui incertaines et mystérieuses.

Victor, foyer d'interrogations...

C'est avec sa dernière escapade de chez la veuve que prend fin la vie de Joseph, l'Enfant sauvage de Lacaune, et que commence celle de Victor, l'Enfant de l'Aveyron. En effet, il est capturé une dernière fois à Saint-Sernin-sur-Rance (à 15 km). Envoyé à Paris, il fait l'objet d'études scientifiques et devient le sujet de nombreuses thèses sur les enfants autistes. Son histoire soulève encore de nombreuses questions quant à la survie de l'être humain dans son milieu naturel, l'utilisation des sens, le comportement et les compétences cognitives-intellectuelles. (tiré d'un article du site internet de la Dépêche). 

Merci Promethazine de ce commentaire si substantiel ; je ne peux faire moins que de le publier en article, au même titre que les réflexions fort intéressantes de Fée des Agrumes sur le sujet.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 24/10/2008 00:08

Oui, il offre un aspect différent, et laisse place à l'interprétation...

Abellion 24/10/2008 07:52


Comme toujours, ses interventions sont fort pertinentes !


Promethazine 23/10/2008 23:16

Merci Abellion, mais ce modeste commentaire ne méritait pas tant de grâce...

Voilà un lien intéressant qui relate plus de détails de l'histoire:
http://blog.ifrance.com/musicalys/petites%20histoires

Abellion 23/10/2008 23:20


Allons, il est parfaitement pertinent dans le cadre de ce débat, cher ami ! Merci pour le lien.