Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 07:56

En ces temps de fêtes, je suis, je l'avoue, assez dégoûté par l'étalage de mangeaille que l'on trouve dans les supermarchés et autres grandes surfaces. En particulier, pour ce qui est de la viande.

Les gens pensent-ils un seul instant que les produits dont ils usent proviennent d'êtres vivants qui ont vécu et souffert ?

Vidéo sur l'horreur de l'élevage industriel.

Juste un lien vers une vidéo qui vous montrera les méthodes d'élevage qui sont utilisées dans l'agriculture intensive, aux états-unis (mais de l'agriculture intensive, il y en a aussi en France). C'est ici. Vous verrez des animaux mutilés, subissant de mauvais traitements de la part de fermiers qui n'ont plus grand chose de l'être humain (sauf sa cruauté, qui fait hélas partie intégrante de la nature humaine).

La vidéo est vraiment terrible. J'ai tenu dix minutes, puis j'ai vraiment pleuré en entendant les cris d'agonie des porcelets. Mais si vous mangez de la viande comme moi, il faut la regarder pour savoir d'où vient ce que vous mangez.

Horreur encore.

La réalité est pire que le pire des cauchemars.

Des dindes frappées avec des bâtons, au point de leur casser les ailes, pour on ne sait quelle raison.  

Des vaches qui vivent toutes leur vie dans un enclos minuscule qui les empêche de se retourner, et dont les muscles atrophiés ne leur permettent même pas de se traîner jusqu'au camion de l'abattoir.

Des poulets que l'on jette dans des camions comme des sacs d'ordure.

A l'abattoir, des vaches, pendues par une jambe à plus de deux mètres du sol, et qui finissent démembrées avant même de recevoir le coup de grâce.

La vidéo est ici. Si vous aimez la viande, regardez-la, et voyez donc si vous êtes prêts à supporter que l'on fasse cela à des animaux pour votre simple plaisir...

Anecdote sur le foie gras.

Une dernière anecdote sur le foie gras, cette richesse gastronomique nationale. Une des cousines de mon père était mariée à un producteur de foie gras, réputé, on venait de loin pour lui acheter sa marchandise. Je suis entré une fois dans le local où il élevait ses canards.

Les canards étaient enfermées dans des sortes de cages en plastique, ou des paniers, dont seule leur tête émergeait. Ils ne pouvaient pas faire le moindre mouvement. Ces cages étaient rangées sur des étagères, ni plus ni moins que des objets. Tout cela dans une odeur indescriptible d'excréments et tutti quanti.

Alors, un peu cher, non, le foie gras ? Pensez que désormais on trouve des foie gras partout en supermarché. Si un petit producteur est capable de faire des trucs pareils, alors imaginez ce qui se passe dans les endroits où on le produit à l'échelle industrielle?

Bonnes résolutions ?

Je ne suis ni militant écologiste, ni végétarien. Mais quand on voit de telles horreurs, on est bien fondé à réfléchir. Nous ne pourrons plus dire, là non plus, que nous ne savions pas.

Voilà plusieurs années, j'ai pris la ferme décision de ne manger de la viande qu'à un seul repas par semaine, en complétant avec du poisson ou des protéines végétales (soja). Il y a peu encore, nos grands-parents ne mangeaient de la viande que très occasionnellement, et ne s'en portaient pas plus mal. L'excès de viande rouge et de charcuteries est au contraire extrêmement nocif pour la santé.

Je n'achète que de la viande bio, ce qui me certifie que les animaux ont au moins été élevés en plein air et avec un minimum de respect. Mais ceux-là aussi passent par les mêmes abattoirs, et je sais d'après quelqu'un qui y a travaillé un été que ces lieux sont une image vivante de l'enfer...

Si nous aimons la viande, nous avons la chance de vivre dans un pays où nous avons des alternatives à la viande industrielle et à l'horreur des élevages en batterie. Sachons la saisir.

Etre végétarien ?

Et pour les plus courageux d'entre nous... le végétarisme. Mon épouse a déjà fait le pas. Le végétarisme a mauvaise presse dans notre pays, on l'associe souvent aux illuminés, aux écolo-terroristes ou à on ne sait quelle secte (la télévision renchérit facilement sur ses stéréotypes, avec sa jobarderie habituelle). Pourtant, c'est la plupart du temps une décision lucide et volontaire, et extrêmement courageuse car vous allez à contre-courant de l'opinion commune. Vous prenez le risque de ne plus pouvoir aller au restaurant, etc, de sacirfier une partie de votre vie sociale.

Pourtant, le végétarisme n'est pas une invention de baba cool des années 1970. Les Pythagoriciens, dans l'antiquité, le pratiquaient déjà. Le régime des moines, sauf inobservance des règles, était aussi en grand partie végétariens (mais ils mangeaient du poisson). Et nos ancêtres, pour la plupart humbles paysans, étaient "obligés" d'être végétariens du fait de la rareté de la viande, mais vivaient très bien (sauf période de famine bien entendu) de légumineuses, de céréales, etc.

En bref...

Végétarien, peut-être le serais-je un jour. En tout cas, les montagnes de chair morte qu'on trouve dans les magasins en ce moment m'en donnent pas mal envie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 23/12/2008 22:59

PS: oui, mais j'aime le champagne... Abellion, j'ai tout faux?
C'est génial, il n'y a plus besoin de recopier ces affreux "chiffres et lettres" tordus pour vous laisser un com...

Abellion 24/12/2008 08:41


La blanquette existait quand le champagne était dans les limbes de l'inexistence, allons, Hélène, je ne vous apprends pas cela ? On ne vous a jamais raconté l'histoire de Dom Pérignon ? Je crois
que je vais poster cela le 25 en guise de cadeau de Noël (et tant pis pour ceux qui ont la gueule de bois !).


Hélène 23/12/2008 22:57

Peut-être quelqu'un, vous, Abellion, ou un de vos visiteurs, pourrait m'apporter un semblant de réponse: on m'a dit que manger "casher" (orth?) était la seule manière de ne pas faire souffrir un animal. Si c'est vrai, parole, je serais prète à me convertir au judaïsme!(Quoique, étant féministe, en fait...)
RRRRO! Je ne vais pas vous faire le coup du débat sur les religions, tout de même! Mais la réponse m'intéresse vraiment.
(Et dire que j'ai une passion pour le foie gras...Je m'en repens, mea culpa, mea ultima culpa!)

Abellion 24/12/2008 08:39


??? C'est bien la première fois que j'entends cela. Le Kasher n'est pas une manière d'abattage écologique, mais rituelle. Certains écologistes ont même défendu qu'elle occassionait plus de
souffrances pour l'animal que l'abattage après étourdissement préalable. Voir ce lien qui m'a l'air tout de même orienté très anti-kasher: http://fr.wikipedia.org/wiki/Shehita


preaom 23/12/2008 20:30

oui, je n'ai jamais été aussi convaincu, sur aucun sujet...

Abellion 23/12/2008 20:56



Les gens convaincus manquent à notre époque... trop de je m'en foutistes. C'est important, finalement, d'avoir des idées et de les défendre. Dans le respect des autres, bien sûr.



preaom 23/12/2008 19:11

bonjour
si ça peut éclairer au moins une personne c'est déjà quelque milliers d'animaux laissés en vie ou pas nés pour souffrir...
d'ailleurs, ce n'est pas seulement contre l'élevage industriel que je me bats, mais contre toute forme d'exploitation et d'esclavagisme (le bio en est une aussi, jamais un crime non nécessaire n'est juste ou doux...)

Abellion 23/12/2008 19:56


Vous êtes convaincu par votre cause, c'est bien... Les animaux ont trop peu de défenseurs.


Hélène 23/12/2008 10:06

Dans ces deux derniers articles, Abellion, vous soulignez à quel point ces fêtes de fin d'années deviennent purement commerciales, et que l'intérêt d'un citoyen pour de réels évènemente politiques ou humanistes s'est en partie éteint.
Une nuance quant-à la viande estampillée "bio": elle ne garntit aucunement que les animaux soient élevés en liberté. Il faudrait pour cela la mention:"élevés en plein air", et les deux sont rarement associés, car les 2 moyens de production coûtent chacun plus chers qu'à ceux qui produisent "normalement".
En ce qui concernent les politiques, il me semble que toute personne se voyant confier un petit pouvoir en use et en abuse; plus le pouvoir est grand, plus il s'éloigne du peuple.
Comment s'étonner que celui-ci s'en désintéresse?
(Avons- nous le droit de boire une coupette de champ, s'vous plaît, Abellion?)
Et puis le recul du sens religieux n'arrange pas les choses!
Bonnes fêtes de Noël à vous, tout de même?
Amitiés,
LN

Abellion 23/12/2008 19:54


Merci pour cette nuance de taille. Pour moi, je veux bien que vous buviez une coupelle, mais de blanquette de Limoux, et non de champagne qui en est la contrfaçon ;-) C'est historiquement prouvé
(je plaisante) ! Noël ne peut de toute façon être qu'une belle fête, à condition qu'on le débarasse préalablement de tout ce qu'il peut y avoir de commercial, de pstilentiel et de frelaté, qu'on
revienne à l'essentiel, quoi ! Amitiés.