Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 06:08



Post tenebras lux.


D'abord, la date de Noël. On sait que l'on y célèbre la naissance du Christ. Mais nul texte ne nous dit que celui-ci est né le 25 décembre. La date a été fixée à la fin de l'antiquité, en référence au solstice d'hiver, date du culte du dieu Mithra, où lui était sacrifié un taureau. Mithra était un dieu d'origine iranienne, lié à la lumière, appelé aussi le soleil invaincu (sol invictus). Le Christ étant semblablement la vraie lumière (lux vera) selon l'évangile de Jean, c'est sans trop de mal finalement que la date a pu être récupérée. Avec la continuité de la symbolique qui veut que le soleil naisse des ténèbres.

***

La peur de Noël ?

On l'a oublié aujourd'hui, mais dans les mentalités d'autrefois, Noël était une date qui faisait peur... Le solstice marquait la mort de la nature et les nuits interminables. C'était donc le domaine tout désigné des chasseurs maudits, des sabbats de chats, des fantômes...
En même temps, toute mort étant porteuse de l'idée de renaissance, cette symbolique ne pouvait pas être purement négative, mais plutôt ambiguë.

***

Les sabbats de chat.

Dans certaines régions, les fêtes de Noël marquaient le moment des sabbats de chats. Ceux-ci se réunissaient, sans doute pour adorer quelque démon griffu... Si vous vouliez que votre chat n'y aille pas, il fallait lui couper le poil blanc qu'il avait dans son pelage, ou lui roussir un peu la queue... Pauvre bête !

***



Coutume étrange de la montagne noire.

La nuit de Noël en effet, comme celle de la Toussaint, marque l'irruption des morts parmi les vivants. Dans la Montagne noire, sur le Causse de Sorèze, avait lieu une étrange cérémonie lors de la nuit de Noël. On ouvrait des avens creusés en pleine terre. Le but de cette cérémonie était de faire "respirer les âmes des morts". Ce qui montre que cette nuit de Noël, et la période de l'avent dans son ensemble, était conçue par les anciens comme un moment privilégié où les frontières de la mort et de la vie s'abolissaient, ou du moins étaient plus perméables.

***

Les chasseurs maudits.

C'est aussi dans la période de l'avent, ou de noël, que la tradition populaire place les expéditions nocturnes de chasseurs maudits. Ils sont obligés de chasser pour l'éternité des proies invisibles, pour avoir quitté la messe de minuit ou une de celles dd'un dimanche de l'avent. Dans un autre de mes article pour ce Noël, lisez l'histoire d'Etbert d'Estouge...

***



Les trésors engloutis.

Nombreux sont les endroits où certains trésors cachés ne sont accessible que pendant les douze coups de minuit, pendant la messe. La montagne noire ne fait pas exception à la règle, si l'on en croit le témoignage de Jean Mistler à propos de la vallée du Bout du monde, entre Durfort et les Cammazes (Tarn):

« … le Bout du Monde, c’était la fin de l’univers connu, et la porte du monde féerique, des gazons de montagne qui sonnent creux sous les pas, des souterrains dont l’entrée est perdue, mais qui s’ouvrent avec leurs trésors la nuit de Noël, juste pendant que sonnent les douze coups de minuit. »

***

Bref...

Nuit de Noël fertile en légendes. Il est dommage que l'on ait plus gardé que le gros barbu, enseigne publicitaire imposée dans l'après-guerre au monde entier par une marque de soda américain bien connu. Mais chaque temps a les mythes qu'il mérite, non ?

 

 

Alors joyeux Noël à tous et à toutes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Promethazine 12/01/2009 13:39

Il est toujours intéressant d'observer comment s'impose une religion dominante en transposant les dates de ses célébrations sur celles des cultes païens déjà ancrés dans les traditions populaires. Comme quoi, le marketing est né bien avant la civilisation dite moderne.
Je profite de cet article pour t'adresser mes meilleurs voeux en cette nouvelle année.

Quelques interrogations:
Les photos de l'article sont très belles, en quel lieu ont-elles été prises ?
D'où tiens-tu ces légendes sur la Montagne Noire et le récit de Jean Mistler ?
Merci de tes précisions.

Abellion 13/01/2009 09:06


La deuxième photo, prise dans l'Aveyron, je ne me souvien plus très bien où. J'ai déjà utilisé des photos de cette série dans l'article sur les rites funéraires. Le rite des Bastouls est rapporté
dans l'encyclopédie du Tarn aux éditions Bonneton, au chapitre "Ethno". Quant au texte de Mistler, c'est toujours les premières pages de son récit autobiographique Le Bout du monde,
consacrées à son enfance sorézienne. Merci de tes visites, de tes commentaires, et excellent début d'année ! Tu devrais recevoir par mail un petit cadeau (certes en retard) dans les jours qui
viennent.


Berhed 07/01/2009 17:28

bonsoir abellion

on ressort toujours de ton blog plus cultivé que quand on y est entré, c'est toujours un plaisir de te lire

Bonne année

amicalement

Berhed

Abellion 08/01/2009 04:54


Plus cultivé, je ne sais pas, mais en tout cas, je l'espère, nourri de ces belles histoires, légendes et paysages qui font la beauté d'un pays. Bonne anné à toi aussi Berhed.


fée des agrumes 30/12/2008 10:57

J'ai bien entendu dans cette série (que je n'ai pas suivie en entier) que la proportion des juifs était minime parmi les premiers chrétiens et que les païens étaient majoritaires. Le christianisme est un réel mélange de culture et surtout il a réussi grâce à des stratégies de "prise de pouvoir" de quelques meneurs sur la bonne foi des personnes de base.

Abellion 30/12/2008 11:09


Ah, éternelle opposition que celle des hiérarchies et des gens de la base... On en voit tout autant à notre époque ! Merci de vos interventions intelligentes et questionnantes.


fée des agrumes 29/12/2008 12:03

En ce qui concerne les récupérations chrétiennes, avez- vous vu l'Apocalypse sur Arte? une série passionnante qui met en lumière les stratègies des premiers décideurs chrétiens...

Abellion 29/12/2008 21:04


Oui, l'Eglise est institution humaine, et pour ce faillible. Certains penseurs d'aujourd'hui, prolongeant la Pensée de Pascal, ont dit qu'il y avait un "scandale de l'Eglise" à côté du "scandale de
la foi". Et effectivement les occasions de scandales ne manquent pas.

Pour autant, je suis sceptique devant la thèse qui soutiendrait de manière trop univoque que le christianisme des origines était une pure hérésie juive. C'est aussi parce qu'il a su assimiler
l'héritage philosophique grec tout comme la sagesse hébraïque que le christianisme, notamment celui des Pères, a pu inspirer l'Occident. Libre à chacun d'y voir une déviation. Moi j'y vois plutôt
une richesse humaine.


Hélène 27/12/2008 00:09

J'ignorais tous ces détails, Abellion. Mais nous parlez-vous de croyances pré ou post mortem du petit Jésus? Ce qui serait intéressant, ce serait de faire un parallèle entre les croyances que vous évoquez et celles qui avaient cours...Du côté de Nazateth...
Pour nous, le gros bonhomme rouge n'a jamais été réellement d'actualité. Comme il y en a dans tous les magasins, celà devient de moins en moins plausible!
En revanche, la crêche prend de la place dans notre salon. Il y a bien 6 ans, j'avais trouvé dans une grande surface une de ces premières crèches kitchissimes, avec feu dans l'âtre et moulin qui tourne... Une fois incluse dans le décor de montagnes adéquat, avec des sentons venus des 4 coins du monde, ainsi que les productions des enfants, (un canard, une fleur de Noël dont nous avions trouvé trace dans des contes provençaux, un coeur rose bobon), des galets de nos plages normandes,de la mousse et des branchages: enfants et adultes sont émerveillés!
Et cela me donne l'occasion de donner ma leçon de catéchisme de l'année...
Je pense qu'il faut absolument redonner une valeur autre commerciale à Noël, que l'on soit croyant ou non. Que ce soit au moins un moment pour s'interroger sur notre société de consommation, et sur ses effets!
Bonnes fêtes, Abellion. Profitez-en bien, tous les deux!
Amitiés,
LN

Abellion 27/12/2008 07:21


Oui, qu'on le veuille ou non, Noël est à l'origine et avant tout une fête religieuse, et le côté commercial apparaît comme une énorme tique, ou une métastase qui a bourgeonné là-dessus... Je ne dis
pas pour cela pour faire du prosélytisme, mais cette période de relative liberté devrait permettre à chacun, croyant ou non croyant, de faire le bilan de son année et de voir ce qui va ou ne va
pas, au lieu d'essayer de noyer ses problèmes dans une débauche de pognon, de bouffe et de cadeaux. L'homme du XXIe siècle souffre-t-il au plus au point du syndrome du "divertissement pascalien",
ou trouve-t-il sa vie trop laide pour la regarder en face ?