Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 08:26


Le mois dernier, j'ai consacré plusieurs articles à ce personnage central dans la légendaire de la Montagne noire tarnaise et audoise : la fameuse fée Saurimonde. Pour conclure cette série d'article, voici quelques renseignements supplémentaires et une tentative de bilan... 

Nous connaissions la Saurimonde de Lastours (Aude) et celle d'Hautpoul. En relisant la partie "ethnographie" de cette mine de renseignements qu'est le volume de l'encyclopédie Bonneton consacrée au Tarn, j'ai appris l'existence de la Saurimonde d'Augmontel.  

La Saurimonde d'Augmontel.

"C'est la Salimonde aussi qui, dans les bois d'Augmontel, belle femme aux longs cheveux, ne sortait qu'à la Chandeleur avec une pomme qu'elle mangeait seulement si l'année devait être bonne, sinon la récolte serait mauvaise."



Petit bilan sur la Saurimonde.

La fée Saurimonde semble donc liée, dans ses différentes apparitions légendaires, à la capacité de prévoir l'avenir et le temps qu'il fait, voire d'exercer sur eux une influence. On peut faire le tableau suivant, en ajoutant un personnage très proche d'elle, la "Juive" de Caudebronde.

Personnage

Lieu

Période de l’année-moment dans l’histoire.

Acte

Saurimonde ou « la sorcière ».

Lien vers l'article qui lui est consacré.

Lastours, Aude.

(grotte de la sorcière près du Grésilhou)

Chandeleur

Chante quand il pleut pour annoncer le beau temps futur

Salimonde

Augmontel, Tarn.

(Bois).  

Chandeleur

Mange une pomme pour annoncer de bonnes récoltes.

« La Juive » (Josiva)

Lien vers l'article où il en est question.

 Caudebronde, Aude (plateau boisé, près de la chapelle Saint-Pierre).

Fin de l’hiver ?

Porte un fagot sur le dos pour annoncer la prolongation de l’hiver.

Saurimonde


Lien vers l'article et la légende du peigne d'or.

Hautpoul (Tarn)

Grotte disparue près de l’Arnette.

Temps des contes (temps jadis, in illo tempore).  

Jette son peigne d’or dans l’Arnette et prédit la prospérité future de Mazamet.   

Saurimonde.


Lien vers l'article.

 Montagne noire, sans plus de précision.

Récurrent.   

Se déguise en jeune fille pour séduire un humain.  

Farimonde.


Lien vers l'article.

Cuxac-Cabardès.   

???

Provoque les orages à la demande du diable.  


Un être à deux visages: démon ou fée ?

La Saurimonde, au regard des légendes que nous avons recueillies, apparaît comme un être double. Tantôt elle est nettement diabolique (séductrice, provoque des orages), tantôt elle apparaît au contraire comme un être neutre, doté d'une connaissance innée des lois cachées de la nature et de la croissance de la végétation. Ou bien de la destinée et de la fortune (Saurimonde d'Hautpoul qui prédit la renommée industrielle de Mazamet)  

Ces deux aspects contradictoires semblent néanmoins se fondre en un seul. En effet, la Saurimonde de Lastours, simple fée, est appellée "sorcière" et a un corps animal. Tandis que la gracieuse Saurimonde d'Hautpoul, nommément désignée comme fée, est elle aussi un démon que seules les flèches bénites peuvent atteindre.



Quelques commentaires.
 
A chaque fois, c'est à un personnage féminin dont le nom connote l'exclusion de la communauté chrétienne ("Juive", "Sorcière") qu'il incombe de faire la prédiction à l'époque de la fin de l'hiver (Chandeleur). Fille de la nature, elle se définit par opposition à la religion,  pilier de la civilisation ancestrale d'autrefois, et de ce fait tisse un lien particulier avec les éléments naturels. Elle représente la nature brute, avant l'ordre imposé par la civilisation.

C'est ainsi qu'elle apparaît près des rivières, dans les bois, c'est à dire dans le saltus, l'espace non cultivé, que l'homme délaisse aux créatures sauvages. Or, dans les mentalités anciennes, il n'y avait pas loin de la sauvagerie au démoniaque... Ce qui explique peut-être la dualité de notre Saurimonde.

Bref...

Il est touchant et curieux de voir que nos anciens, à côté des saints intercesseurs alors omniprésents en Montagne noire, aient eu besoin d'imaginer cette fille de la nature qu'est la Saurimonde...

Certains conclueront trop rapidement à la survivance de croyances païennes... Moi, il me suffit de me laisser bercer par la poésie de ces légendes.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Promethazine 12/01/2009 14:37

Voilà une bien belle synthèse sur ce personnage mythique.
Il ne te reste plus qu'à exposer les résultats de tes recherches à la Maison des Mémoires à Mazamet....

Abellion 13/01/2009 09:01


Qui sait, peut-être un jour !!


Michka :0032: 28/12/2008 11:45

c'est une jolie fée.....mais faut-il se fier aux apparences....?????

Abellion 28/12/2008 13:35



Se fier aux apparences... Surtout pas ! C'est bien trop dangereux. Et pas seulement avec les fées, hélas ! J'adore cette figure de Saurimonde, qui nous renvoie aussi à nos propres ambiguités...



Berhed 27/12/2008 23:48

j'adore toutes ces légendes
merci du partage Abellion

bonne fin d'année

bisoux

amicalement

Berhed

Abellion 28/12/2008 08:12


C'est gentil, aimable Berhed ! Passez un bon réveillon !