Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 22:41
Le 5 février est la fête de Sainte-Agathe. Rien de spécial, si ce n'est que certaines légendes du Lauragais et de la région Toulousaine prétendaient que la sainte revenait jadis la nuit de sa fête, sous forme de chatte, pour faire respecter un étrange interdit de faire la lessive... Enquêtons.

La légende de la nuit de la Sainte-Agathe

Nous devons cette version à J. Vézian (repris dans J. -P. Piniès, Croyances populaire des Pays d'Oc).

Un étrange chat

" Une femme dit à sa voisine qu'elle veut faire sa lessive. La voisine fait observer que c'est le jour de la Sainte-Agathe et que, ce jour-là, on ne doit pas laver. La femme répond irrévérencieusement: "Sainte Chatte fera des petits chats et la lessive se fera" (Santa Gata gatarà et la ruscada se farà)... Il y a ici un jeu de mots intraduisible en français, et reposant sur le fait qu'en languedocien "Gata" veut dire également "Agathe" par aphérèse, et "chatte". La femme fait donc sa lessive. Une sorte de chat se met au coin du feu et crie : "Vide! vide ! vide!" chaque fois qu'elle va vider le chaudron.

Subterfuge

La femme, effrayée, va raconter ce qui se passe à sa voisine. Celle-ci lui conseille de se mettre à la fenêtre quand elle aura à vider le dernier chaudron et de crier: "Le feu au cimetière"! La femme aussitôt suit le conseil. Aussitôt l'apparition s'écria : "A ma petite maison ! A ma petite maison !" et partit aussitôt. La femme vida le chaudron et alla se coucher. Quand elle fut dans son lit, l'apparition revint et lui dit : "Ah ! Tu es bien  heureuse ! Autrement il te fallait y aller, dans le cuvier, avec le chaudron dessus ! " C'était la sainte qui avait quitté sa tombe sous la forme d'un chat, pour punir la femme qui n'avait pas respecté le jour de sa fête."


Une sainte fort peu catholique ?

Une sainte qui se déguise en chatte, animal diabolique par excellence, forme animale de prédilection du masc ou du breish, le sorcier dans le légendaire d'Oc, voire du diable lui-même ?

Une sainte revenante qui habite dans un cimetière ?

Une sainte qui menace de noyer une pauvre femme dans un cuvier ?

Il y a bien de quoi s'étonner ! Alors comment Sainte-Agathe, pieuse martyre, est-elle devenue dans le Lauragais cette étrange chatte diabolique, qui semble imposer cet interdiction absurde de ne pas faire de lessive le 5 février ? Il y a bien une raison au mystère...  

Sainte Agathe, d'après la Légende dorée

Elle naquit au IIIe siècle à Catane en Sicile. Elle refusa de se sacrifier aux dieux et de consentir aux désirs du consul Quintianus. Celui-ci obtint alors des édits impériaux contre les chrétiens. Agathe fut envoyée dans un lupanar, puis jetée dans une prison et torturée. On lui arracha les seins avec des tenailles. Survint, en plein martyre, une éruption de l'Etna. Le peuple, voyant là un signe de la colère divine, supplia Quintianus de gracier Agathe. Elle mourut en prison.

Ce récit de la Légende dorée a fait qu'Agathe est invoquée contre les incendies, les maladies du sein, les éruptions volcaniques, et qu'elle est la patronne des fondeurs de cloche (soit à cause de la lave de l'Etna comparable au métal en fusion, soit de la forme de la cloche, proche de celle d'un sein).


D'Agathe à la gato...

Comment cette martyre respectée est-elle devenue dans nos contrées cette étrange sainte se métamorphosant en chatte ? Et pourquoi celle-ci empêche-t-elle de faire sa lessive la nuit du 5 février ?

Les mystères de la nuit du 5

La nuit de la Ste-Agathe n'était pas une nuit comme les autres en Occitanie. En effet, plusieurs rituels répertoriés par les ethnologues en faisaient un moment extrêmement important dans l'ancienne société rurale du toulousain. Cette nuit était en effet dédiée à la protection magique contre le mauvais temps, moment capital dans une région profondément agricole.

Jadis, en effet, on sonnait les cloches toute la nuit de la Ste-Agathe pour éloigner l'orage. De la tombée de la nuit à l'aube, le carillonneur et ses aides faisaient leur office sans discontinuer. A Villemagne, dans l'Aude, les habitants observaient les nuages toute la journée. Leur direction indiquait le chemin qu'emprunteraient, tout le long de l'année, les orages (d'après Chr. Amiel).



La raison de l'interdit: hypothèse haute

Ainsi peut se comprendre l'interdit de faire la lessive : par un principe de magie imitative simple. En effet, dans beaucoup de civilisations, agiter de l'eau peut causer, par un principe de correpondance symbolique, des orages: troubler les "eaux d'en bas" peut entraîner des troubles dans les "eaux d'en haut", le firmament étant souvent considéré comme liquides dans l'imaginaire populaire comme dans l'imaginaire de l'écrit (voir Genèse). Dans le Lauragais, on prétendait autrefois que les prêtres pouvaient, en troublant une surface d'eau avec leur bâton, provoquer des averses. 

Dans cette nuit cruciale et décisive pour le temps de toute l'année, il était évidemment  interdit de faire quoi que ce soit qui puisse provoquer un orage, comme, par exemple, faire la lessive. Voilà pourquoi l'interdit existe et que la chatte est chargé de le faire respecter, y compris par l'homicide s'il le faut...

Quant à la forme prise par la sainte, c'est sans doute un jeu de mot sur Agato-gato (Agathe-Chatte) en occitan.

La raison de l'interdit : hypothèse basse

Même si on ne retient pas cette hypothèse liée à la magie des eaux, peut-être trop spéculative, on peut en proposer une autre. Jadis, en Languedoc, il existait des jours durant lesquels il était interdit de faire la lessive : le 5 février bien sûr, mais aussi d'autres fêtes religieuses comme le Jour des Morts ou la Semaine Sainte.

Il est dit que, si l'on transgresse ces lois, une personne de la maisonnée mourra dans l'année, et que l'on "lave son linceul"... Sainte Agathe sous sa forme animale, la chatte qui habite au "Cimetière vieux" selon les termes de la légende, a partie liée avec ce domaine de la mort, comme avec celui du religieux. Elle incarne la menace de mort qui pèse sur celui qui transgresse...

Bref...

Certains y verront pure superstition, mais c'est sans doute là l'expression du mode de pensée magique qui était parfois celui de nos ancêtres...

Sources

Chr. Amiel, "Ethnologie" in L'Aude, éditions Bonneton.
J.-P. Piniès, Croyances populaires des pays d'Oc, art. "Chat".
Rosa Giorgi, Les saints (Iconographie).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LN, 13/03/2009 08:32

Je vois enverrai un mail. Quant-à l'atelier, nous en parlerons plus longuement, mais oui, c'est une expérience unique, avec des personnes avec lesquelles on finit par éprouver une totale confiance...

Abellion 13/03/2009 11:13


Il me tarde d'en savoir plus ! A très bientôt.


LN, 12/03/2009 21:58

Peuh, pensez-vous, vous êtes une mine de découverte à vous seul...
En ce moment, nous sommes en pleine présentation de notre atelier- succès au-delà de nos espérances, nous aurons même le droit à un article...dans la presse locale!
Il me reste jusqu'à samedi matin pour écrire moi-aussi un texte sur les chats...
Au taff, Abellion, comme toujours!
Bien à vous,
Hélène

Abellion 13/03/2009 08:23


Il faudra que vous me montriez ce texte sur les chats... Vous connaissant, cela peut donner quelque chose de très drôle ! Je suis heureux que cet atelier ait réussi. C'est vraiment un bon moyen,
l'écriture, pour réapprendre aux gens à mieux comprendre le monde, à, communiquer, à apprécier la joie des mots... Quoi d'autre encore ? Enfin tant de belles tendance de l'esprit humain qui sont un
peu mises au placard dans notre civilisation actuelle.


LN, 12/03/2009 10:39

Merci Abellion! Combien il y a à écrire sur eux...je ne saurais me passer des miens, surtout de mon "Rouletabille" avec lequel j'entretiens des rapports passionnels!
A bientôt,
Hélène

Abellion 12/03/2009 21:14


Je vais faire cet article sur les chats, dès que mes occupations me laissent trois minutes. J'ai vraiment envie de l'écrire, cet article, mais il y a toujours quelque chose qui m'en empêche. C'est
un peu comme ce gag où quelqu'un a quelque chose à dire mais sa voie est couverte tantôt par le train, par un avion, et il ne peut jamais dire ce qu'il veut... Voilà où j'en suis ! Heureusement
que vous êtes là avec votre soutien indéfectible ! A bientôt.


LN, 11/03/2009 22:41

C'est étonnant, tout-de-même, ces transformations en chats, déjà adorés dans l'Egypte ancienne...
(Ben oui, un petit com de temps en temps...Pas pu m'en empêcher...)
Hélène.

Abellion 12/03/2009 03:51


Oui, le chat est un animal qui se métamorphose beaucoup... De l'avatar diabolique à la femme transformé en chat de La Fontaine... Sans-doute payait-il ainsi la vieille croyance selon lequel il
avait partie liée avec la magie. Un animal si proche de l'homme pouvait-il échapper à ses rêveries et à une récupération imaginaire ? Je pense écrire prochainement un article sur l'histoire des
rapports entre homme et chats. Vous voyez, les projets ne me manquent pas, juste peut-être un peu de temps pour les réaliser... Vous êtes toujours la bienvenue. Amitiés.


Sissi 09/03/2009 16:59

Bonjour c'est Sissi de "Ma Langue Aux Chats", je passe vous souhaiter la bienvenue dans notre communauté.
Ronron, Sissi.

Ps: Nous demandons aux membres de faire un petit article (même mini) de temps en temps sur les matous. Sinon, il n'y a pas lieu d'intégrer la communauté.
Re-Ronron.

Abellion 09/03/2009 19:50


Je vous remercie, chère Sissi, de m'accueillir dans la communauté de nos amis félins, ce qui me tient sans doute à coeur... Puisque j'en héberge cinq actuellement. j'ai adoré votre petit message,
et en particulier les rons-rons ! Je m'imagine bien en vieux Raminagrobis rusé dormant sur un vieux coussin... (C'est que je suis un peu fatigué en ce moment, pardonnez !) J'essaierai de vous
donner un article tous les trois mois... Je ne fais pas beaucoup d'articles, mais j'essaie de faire en sorte qu'ils aient une information fiable, de belles photos, et quelque chose à dire, j'ai une
exigence de qualité, comme tout blogueur qui se respecte, quoi. Donc je vous promets des articles non en nombre, mais qui vaudront le détour, j'espère... A bientôt.