Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 23:30
L'eau est cet élément mystérieux, le plus faible et le plus fort de tous... Il est nécessaire non seulement à le vie, c'est un truisme, mais aussi aux activités des hommes, et peut-être davantage encore à ses rêveries et à son imaginaire. Naguère en Montagne noire, l'eau abreuvait les animaux, faisait tourner les moulins, mais elle coulait aussi dans les deumeures oubliées des dracs et des fées, guérissait les maux de l'âme et du corps...

Promenons-nous dans les anciens usages de l'eau en Montagne noire...

Un château d'eau naturel.

L'eau est une richesse en Montagne noire. Il n'est pas une frondaison de pins ou de feuillus qui ne cache sa source, son ruisselet... La pluviométrie est assez importante, on enregistre par exemple aux Cammazes, sur le versant Nord, une centaine de jours de pluie par an. Par temps orageux, on a pu voir tomber 400 mm en 24 h, à Rouairoux.

Cette eau a permis, dès le Moyen-âge, de développer un certain nombre d'activités. Comme par exemple, le travail du cuivre à Durfort (Tarn), au nord-ouest de la Montagne noire.

L'eau et le cuivre: Durfort.



Dès le Moyen-âge, la force de l'eau est utilisée. A Durfort, le village est toujours traversé dans une de ses rues d'un ruisselet d'eau. Celui-ci se presse dans les rues, ou paresse dans des bassins. C'est que le village a un lien particulier avec le Sor, le village qui le traverse... Depuis le Moyen-âge selon la tradition, le long de la valleé du Sor, on trouve des Martinets. En tout cas, sur la carte de Cassini, plusieurs d'entre eux sont signalés à la fin du XVIIIe siècle. Des bâtisses qui abritent des marteaux géants, reliés à une roue qui tourne grâce à l'énergie hydraulique. Ils permettent de travailler le métal, et ici, c'est surtout le cuivre qui était martelé, jusqu'à ce que la galette de métal chauffé prenne la forme de marmites, de chaudrons, etc.  

Le mythe des origines: les grandes compagnies.

On murmure des choses étranges, mi-vraies mi fausses sur le cuivre et ses mystères. Une légende rapporte que c'est les soldats Anglais qui l'introduisirent après la guerre de Cent ans.

"Ces brigands, rapporte le docteur Clos au début du XIXe siècle, avaient contracté des alliances avec les habitans; et lorsque leurs forts furent détruits, plusieurs d'entr'eux s'établirent à Durfort, et y firent naître, à ce que m'ont dit quelques personnes du lieu, le genre d'inductrie qui y existe toujours ajourd'hui et en fait depuis long-temps la richesse. Je serais même potrté à croire quye, dans le temps qu'ils occupaient leurs forteresse, ils construisirent quelques-unes des usine, dites martinets, qui existent encore, ainsi que d'autres dont on peu voir les ruines en remontant le Sor."

Barbes vertes.

Vérité ou pas ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est que les ouvriers du cuivre ont payé au prix fort la maîtrise du métal... Lors du déplacement du cimetière, on retrouva des os couleur vert-de-gris. L'organisme des mineurs avait absoré le métal... Au siècle dernier, un médecin nota les maux causés par le métal: nausées, coloration verte de la peau, de la barbe, des cheveux. Jadis, les forçats du cuivre martelaient le métal plus de 10 heures par jour, dans le ruit fracassant et répétitif des martinets.

A suivre.

Dans le prochain épisode de cette série consacrée à l'eau en Montagne noire:

Le lavoir, un univers féminin.  




Partager cet article

Repost 0

commentaires

fée des agrumes 20/02/2009 17:38

les photos donnent envie de peindre ou dessiner. Je n'ai décidément pas assez de temps pour faire ce que je voudrais... surtout pas en restant devant l'ordi, absorbée par mes lectures instructives. Slurp.
Savez- vous que l'eau n'est pas bonne énergétiquement? les sourciers vous l'expliqueront mieux que moi.
Quant au cuivre et son travail, les mythologies ne gardent pas une place particulière aux forgerons pour rien, ils alliaient le feu l'eau pour etravailler le métal; Il y a là une symbolique très forte.

Abellion 20/02/2009 17:44


Ah, le livre d'Eliade sur les forgerons m'avait beaucoup plu... Le forgeron entretient un lien particulier avec l'eau et le feu, est supposé détenir des secrets magiques ou alchimiques, ou alors
simplement de métier... Je me souviens d'une légende récurrente où le forgeron était un individu hybride, qui se changeait en bête au contact de l'eau, et dont la fille était la reine des serpents.
Son apprenti le tua, ainsi que sa fille, non sans avoir appris à se faire des ailes pour voler là où il voulait. Il faudrait que je retrouve trace de cette légende et la publier sur le blog. Merci
pour toutes ces belles suggestions, Fée !