Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 20:52


On connaît le tuffeau dont sont bâties les merveilleuses demeures du Val de Loire. Ou le marbre du Taj Mahal. Toutefois, il est un pays où les châteaux sont bâtis de briques. C'est le Lauraguais, charmante région qui s'étend entre Toulouse et Carcassonne, autour des vieilles cités de Castelnaudary et Villefranche.

Auzielle, Fourquevaux... Tant de noms ignorés du grand public,  mais qui évoquent pour moi des demeures prestigieuses, construites avec le matériau de prédilection de la Ville Rose. Aujoud'hui, je vous présente l'un des plus méconnus, et pourtant l'un des plus charmants de ces édifices : le petit château de Tarabel (près de Lanta).

Visite des extérieurs

L'impression d'ensemble, c'est celle d'une demeure qui, malgré des restaurations remontant sans doute aux deux derniers siècles, a gardé certains caractères médiévaux et renaissants. Un fossé conserve, semble-t-il, le souvenir d'anciennes douves : voilà peut-être pour le Moyen-âge.

La porte

Ce fossé est enjambé par un petit pont qui mène à la porte d'entrée en plein-cintre, surmontée d'un fronton et encadrée de pilastres. A sa gauche, elle est flanquée d'une belle tour octogonale, sans doute une tour d'escalier (je n'ai pas pu entrer pour vérifier !). Cette tour protège la porte par deux meutrières encore visibles ; aux étages supérieurs, elle a des fenêtres, dont l'une à croisée sculptée ; au dernier étage, une sorte de belvédère ou de galerie, immédiatement sous le toit.

A gauche de la porte, une tour de forme rectangulaire, avec en bas d'autres bouches à feu qui protègent la porte. Les propriétaires avaient donc souci de leur sécurité !

Une fenêtre

Au-dessus de la porte, une fenêtre, de style Renaissance ou maniériste. Elle est surmontée d'un fronton avec une petite corbeille pleine de fruits, appétissants... J'ai cru y reconnaître des grenades. Les croisées sont joliment scupltées. Il semble que tous les éléments ne soient pas authentiques et que la fenêtre a été restaurée.

Un château du pastel

On doit à Jean Odol, historien du Lauragais, d'avoir recueilli des éléments sur l'histoire du château. Pour lui, il s'agit d'un de ces châteaux de l'époque du pastel. Pour ceux qui ignoreraient ce qu'est le pastel, il s'agit d'Isatis tinctoria, une plante tinctoriale (permettant de teindre le tissu d'un beau bleu). Elle était cultivée dans le Toulousain et l'Albigeois à la Renaissance. Son commerce était organisé à l'échelle européenne par des marchands intrépides, Assézat, Bernuy, et autres... Il enrichit tellement les négociants que ceux-ci firent construire de magnifiques hôtels et demeures, à Toulouse ou dans les villages (Hôtel d'Assézat, château de Montgeard, etc...)

Quelques mots d'histoire

Quoi qu'il en soit, Tarabel est caractéristique de l'architecture de ce beau XVIe siècle. Il y eut probablement à l'origine un château fort. Tarabel était alors une seigneurie, qui appartint la Famille Palais jusqu'en 1523. En 1540, c'est Pierre de Coustous qui est seigneur de Tarabel.

C'est sans doute vers cette époque bénie du pastel que Tarabel est construit (ou reconstruit) en style Renaissance. En 1587, Jeanne de Coustous épouse un membre de la famille du Faur. Michel du Faur-Tarabel le restaure en 1626. Le château sera à nouveau restauré aux XIXe et XXe siècles.


Bref...

Une belle demeure... Que dire de plus ? Il faut avoir vu le rose de ses briques se détacher sur la neige, dans les frimas de l'hiver, au coeur du village endormi.  


Sources
Patrimoine de France (Hte-Garonne), éds. Flohic.

Le château est une demeure privée et on ne peut visiter que les extérieurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 21/08/2012 13:24

Bonjour,

J'habite face à ce château et bravo pour cette belle description ! J'ai l'impression de le redécouvrir.

Julien

Abellion 12/04/2014 21:08

J'ai un livre sur les châteaux, je vais jeter un oeil... Cordialement

tom 10/01/2014 17:40

moi je trouve cette demeure ravissante, belle description! En revanche auriez vous des informations sur le "chateau fort" qui siégeait à la place de l'actuel?

Abellion 04/09/2012 09:32



Merci Julien, cela me va droit au coeur !



daniel 27/03/2009 17:27

Bonjour
Le tableau est complet : si je passe par là, j'y vais
Amicalement - daniel

Abellion 28/03/2009 15:57


Je vous conseille ces petits châteaux du Lauragais, toutefois peu d'entre eux se visitent, il faut souvent se contenter des extérieurs. Mais quels extérieurs ! A bientôt sans doute.


fée des agrumes 04/03/2009 10:10

et de l'évolution des goûts des hommes grâce aux changements des modes de vie, de la politique, de l'économie,etc.
Du rapport au monde aussi.

Abellion 04/03/2009 18:18


Oui, cette évolution qui est un temps vécu, sur tous els plans, biologiques, politique, scientifique, artistique. Evolution globale de l'humanité, évolution des individus eux-mêmes, des
civilisation dont il ne faut pas oublier qu'elles sont mortelles... Sans doute les hommes doivent-ils leur succès à cette capacité à se remttre en question, à s'adapter à de nouveaux milieux, de
nouvelles conditions de vie. Merci de cette belle contribution, et suggestive...


LN 03/03/2009 14:29

Merveilleux château, dont les différentes périodes de construction ou de restauration ont ajouté, ce me semble, du charme au site...
Abellion cher, que de merveilles encore dans votre région de notre Doulce France...
Amitiés,
Hélène.

Abellion 03/03/2009 14:55


Oui, ces châteaux ont le charme des demeures aimées, tant de fois restaurées par des propriétaires à des époques différentes, qui apportaient leur contribution tout en essayant souvent de respecter
ce dont ils avaient hérité. Merveilleux thème de la transmission du patrimoine et de l'héritage...