Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 19:37

013_shrinked.jpg

 

Depuis quelque temps déjà, j'éprouve une certaine réticence à publier un nouvel article, plutôt que de repeindre la chaise du jardin ou aller faire une balade. Je remarque aussi la même réticence dans d'autres blogs que j'apprécie et que je suis depuis maintenant deux ans.

 

Bien sûr, nous avons tout plus ou moins nos obligations, notre travail, notre famille qui nous tiennent éloigner d'internet. Mais au final, ce sont toujours des excuses. Quand on est passionné, on trouve le temps.

 

Alors quoi, avons-nous perdu le feu sacré ?

 

Si l'ampleur de cette désaffection se confirme, c'est une génération de blogueurs qui est en train de disparaître. Et à mon avis, ce n'est pas un hasard.

 

Je lâche la question qui fâche : les blogs auraient-ils perdu leur âme ?

 

Quand j'ai commencé ce blog voici deux ans déjà, les blogueurs étaient des passionnés, des individus qui faisaient part de leur passion, de ce qui les brûlait, les faisait vivre. Cela pouvait aller de l'histoire à la randonnée, en passant par la musique métal, la littérature hongroise ou les photos de fleurs.

 

073-shrinked.jpg

 

La blogo d'aujourd'hui

 

Aujourd'hui, la blogosphère me semble présenter un autre visage. Je ne suis pas loin de penser qu'elle a été, purement et simplement, récupérée et vidée de son contenu.  

 

Récupération

 

Cela a commencé par les blogueurs qui devenaient testeurs "objectifs" de telle ou telle marque de rouge à lèvres, mais  en échange d'un gros cadeau en nature (il ne faut quand même pas tomber sous le coup de la loi sur le travail) ! Il me semble que la pub, nécessaire sur une plate-forme gratuite, était plus discrète avant. Surtout moins insidieuse dans ses procédés.

 

Puis après le commerce, est venue la politique et tous ses avatars. Voilà que les blogs, inventés à l'origine pour exprimer l'intime (weblog), c'est-à-dire le plus profond et le plus cher de chaque individu, devenaient un moyen de recruter de nouveau militants. Avec, il faut bien le dire, des discours éculés nec varietur, toutes tendances politiques confondues, et une absence de largeur de vue à peu près totale.

 

Perte de substance

 

Je m'interroge aussi sur le niveau de certains commentaires. Si la majorité des commentateurs sont des gens respectueux et intéressants, beaucoup semblent être des aigris à la recherche d'accrochages verbaux ou encore d'aventures amoureuses plus ou moins virtuelles.

 

Ce qui me préoccupe encore davantage, c'est les sujets développés par les blogueurs. Quand on voit que viennent en tête des classements des blogs traitant de jeux vidéos ou de séries télévisées, on se demande vraiment pourquoi tant de bruit pour rien. Une inflation monstrueuse de discours autour d'activités vides de sens, ou presque ? Qui parlera de la vie, de la mort, de la nature, et non de ces passe-temps par lequel nos contemporains se font un écran de fiction pour éviter de regarder le réel en face ?

 

Un avenir pour les blogs ?

 

Entre les magouilles commerciales et l'aveuglement militant, le démon de midi, les remèdes à l'ennui, y-a-t-il désormais place sur la blogosphère pour des voix singulières d'individus ?

 

Je me pose la question. Quel est le sens de continuer un blog comme "Lieux secrets", fondé sur la passion et la connivence, dans un lieu qui tient de plus en plus du supermarché ou du QG de campagne ?  

 

J'aimerais que, blogueur ou non, vous me donniez votre point de vue sur cette question qui me tient à coeur. La blogo est-elle en train de perdre son âme ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eurosix 14/09/2013 16:39

Cher Abellion,
Je viens de relire, après d'autres, cet article daté du 5 mai 2010 ! Nous sommes le 14 septembre 2013 et il me semble répondre à la question que je me pose depuis quelques temps.
Êtes-vous toujours de ce monde ? Je pense que oui car j'ai vu évoluer la date de quelques uns de vos derniers articles. Si c'est le cas, vous avez peut être changé d'hébergeur. Alors, s'il vous plaît, faites un signe à Eurosix pour qu'il vous retrouve quelque part.
Si ce n'est pas le cas, ce que je ne souhaite pas, faites tout de même un signe à votre lecteur qui ne doute pas un instant que, où que vous soyez, même au-delà de ce monde, vous puissiez lire ce com.
Je vous en remercie d'avance et vous souhaite quand même bonne snté et bon moral !
Amitiés sincères, Eurosix.

Claude 15/06/2010 00:08


Abellion,
(ça me fait tout drôle de ne pas dire Monsieur...)

Pour parler franc, je suis venu ici avec juste une idée, celle de vous remercier : vous avez bien voulu m'accepter parmi les Cultureux éclectiques, grand merci !
J'avais parcouru quelques-uns des blogs de ce "club" et j'avais été frappé en effet par la haute tenue des articles en même temps que par une foisonnante diversité des thèmes et des styles ; un
regard d'ensemble à la fois exigeant et accueillant.
Aujourd'hui je découvre votre univers. J'en ai regardé un tout petit peu, c'est beau, c'est profond, et je sais que je vais revenir.

Excusez s'il vous plait d'être venu avec mes gros sabots squatter cet espace commentaire, mais je ne savais pas où
vous dire ma reconnaissance, et il fallait que ce soit dit.


Abellion 15/06/2010 21:52



Ici, pas de monsieur, les masques de la société tombent, c'est ce que permet l'anonymat tant redouté de certain sénateur qui n'a rien compris aux blogs.


Les Cultureux sont une communauté que j'ai fondé, mais que je ne "dirige" pas.  Interventionnisme minimum est ma devise, chacun étant libre et responsable de publier ce qu'il veut. Je ne me
vois pas du tout en maître d'école distributant bons ou mauvais points, plutôt en videur physionomiste chargé de faire entrer seulement ceux qui en valent la peine et d'éjecter les trolls si
besoin est (mais cela arrive rarement puisque la sélection se fait à l'entrée !). On peut critiquer ma manière de faire, mais je m'y retrouve.


Quant aux sabots, les miens sont sans doute bien plus gros que les vôtres, Claude ! Et ma spécialité est de les mettre dans le plat. C'est moi au contraire qui vous remercie de faire la démarche
de me remercier, peu de gens pensent au "modérateur'...


A bientôt sans doute ici ou là sur la blogosphère.


Abellion



Hélène, le-calame-et-la-plume. 16/05/2010 13:23


Je vous en prie, Abellion cher...
Mais c'est vrai que lorsque vous écrivez, par ex chez moi, vous laissez place à votre imagination, votre humour, et votre amour des mots... (Le Mousquetaire est un morceau d'anthologie!
(Je n'arrive pas à coller le lien...
Pour vos lecteurs, allez sur mon blog, nos mots dans l'ordre, part two)
Je lirai le prochain article dès que j'aurai le temps...
Amitiés, Abellion.
J'aime vos réponses toujours franches et sincères.
Bon dimanche à vous!


Abellion 16/05/2010 14:34



Bon dimanche aussi ! A très bientôt...


Ma dernière production chez Hélène : ici.


 



Hélène, le-calame-et-la-plume. 16/05/2010 02:08


Abellion cher;
Un de vos lecteurs a, je crois, posé la juste question: pourquoitenez -vous ce blog?
Pour vous-même?
Pour transmettre vos passions et votre savoir?
Pou être lu et commenté?

Je trouve très parlants les coms sur ce sujet.
Que rajouter de plus?
- Si ce n'est effectivement que la pub, (sans pour critiquer les blogs qui en affichent: ils ont leurs raisons)m'agace.

Les Blogs "viens faire un tour chez moi"...Bof!
Quant-au blog rank... Je dois avouer m'en ficher complètement!
Mon but premier étant d'écrire, il m'arrive de ne pas trouver le temps de poster des coms, simplement de lire les articles.
Quant-aux communautés, tout dépend du GO:j'ai beaucoup appris sur certaines, tandis que d'autres ne prennent même pas ma démission en compte.
Ce blog, vous le savez, je l'aime...
Mais avez-vous songé à le diversifier vers un peu d'écriture?
Vous êtes aussi fait pour cela, j'en suis certaine...
Abellion, sursum corda!
J'essayerai d'être plus présente chez vous en ce moment.
Mais N'ABONDONNEZ PAS VOTRE BLOG!
Amitiés,
Hélène


Abellion 16/05/2010 10:21



Avant tout, je suis heureux de voir que vous êtes de retour, toujours fidèle à vous-même !


Pour répondre à votre question : les trois à la fois ! Si cela ne m'apportait rien, je ne le ferais pas ; un blog est avant tout un moyens de communiquer ; et je ne conçois pas cette
communication à sens unique mais sur le mode de l'échange.  


Vous avez raison, je devrais laisser plus de place parfois à 'lécriture, à la poésie, à l'évocation de cette terre et de ces paysages en particulier, c'est un conseil précieux que vous me donnez
là...


Merci de vos encouragements. Amitiés



Freedo 14/05/2010 14:15


"Aimé Lacapelle" Excellent !!! J'en ris (de veau !) encore de cette superbe et magnifique série. Du très bon Ferry. L'Aveyron est un très beau département,riche, varié; tout ce que j'aime. Seul
regret, pour ma part, de ma nouvelle maison, je ne vois plus les reflets bleutés de ma belle Montagne Noire qui me manque tant. Certes, le relief de l'Aubrac n'est pas mal ; mais la Montagne Noire,
c'est autre chose... D'où l'importance des photos de ce blog...


Abellion 14/05/2010 17:22



Attention aux tentations de tripoux, d'aligot, de truffade et autre Marcilhac ! L'Aveyron est très dangereux de ce point de vue-là, comme en témoigne la bd susnommée.


L'Aveyron est un pays magique, et ce n'est pas loin de l'Auvergne, ce qui augure aussi de magnifiques balades.


Quant à la Montagne Noire, je vais, moi, m'en rapprocher... Affaire à suivre. Il est vrai que l'on ne l'oublie jamais, où que l'on aille.


Amitiés