Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 08:38

lac de barrenc (40)
Près du hameau de Montferrand, non loin de Rennes-les-Bains (Haute-Vallée de l'Aude) se trouve un trou d'eau croupissante, encombré de troncs et autres débris végétaux. C'est le lac de Barrenc, dont une histoire aujourd'hui oubliée faisait une demeure du diable...

Alors, oserez-vous pénétrer les sombres frondaisons qui entourent ce lieu désolé, pour entendre la légende ?

lac de barrenc (28)Le lac de Barrenc aujourd'hui

La légende

Elle venait d'un instituteur de Lauraguel, qui lui-même l'avait reçue de la bouche d'une habitante de Montferrand.

"Une fois, les gens de Montferrand passaient près du lac de Barrenc. Il faisait nuit noire et le ciel était rempli d'éclairs et d'éclats de tonnerre. Tout à coup, au milieu du lac, ces gens attardés aperçurent un bélier tout noir qui leur dit: "Braves paysans n'ayez pas peur, tout cela ne sera rien". un frisson de peur glissa tout aussitôt à travers leurs veines, et sans dire mot chacun regagna sa maison : la tempête s'apaisa sans retard, et le ciel redevint clément comme aux plus belles nuits du printemps. 

Une autre fois, des habitants du village de Bans avaient entrepris des travaux, afin de donner issue aux eaux débordantes du lac de Barrenc. Mais personne ne savait comment conduire utilement les travaux... Un jour que tous ces gens se consultaient anxieusement, le même bélier, sorti du milieu du lac, s'approcha d'eux et leur dit: "Ne poursuivez pas vos travaux commencés: sinon, les Bans vont êtr submergés et Montferrand ne tardera pas à disparaître". Impressionnés, autant par l'apparition du bélier que par ses prophéties, les paysans abandonnèrent pour toujours leur besogne. "
 

lac de barrenc (11)Pech Cardou

Un motif légendaire courant

Dans les Pyrénées françaises et leurs alentours, les lacs sont fréquemment désignés comme le lieu de résidence du démon. Selon les différents récits, celui-ci se manifeste sous la forme d'un bouc ou d'un bélier, maître des éléments capable de déchaîner les tempêtes ou les catastrophes naturelles si les humains ont l'audace de pénétrer sur son domaine... On retrouvait naguère des légendes voisines au lac de Naguiles et à l'étang du diable près du pic du Saint-Barthélemy (Ariège).

lac de barrenc (42)
Drac ou diable ?

Dans le légendaire du Languedoc, il est intéressant de noter que la figure diabolique était systématiquement associée à l'élément aquatique, mais de deux manières différentes. D'une part, le Drac prend généralement la forme d'un mouton, d'un cheval ou d'un âne pour précipiter ses victimes dans l'eau. D'autre part, dans le sud de l'Aude et dans l'Ariège, la figure diabolique est le bouc ou le bélier, maître de l'orage.
Il serait intéressant de savoir la cause de cette diversité...


lac de barrenc (44)Hameau de Montferrand

Situation
Carte interactive

Illustration
Vues des sommets de la Haute-vallée de l'Aude, du Lac de Barrenc et du hameau de Montferrand.

Source
U. Gibert, Revue Folklore, n. 99, 1960.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Uline 04/04/2010 11:25


il n'en reste plus grand chose du lac où ai-je mal vu ? que lui est-il arrivé ?


Abellion 05/04/2010 07:27



C'est une excellente question Uline. Effectivement, on dirait que le lac s'est "vidé". Je ne suis pas géologue moi-même, je ne saurais donc expliquer ce phénomène, mais d'après le commentaire de
Jo ci-dessus ce serait une sorte de résurgence. Je n'ai pas eu le temps de chercher des références bibliographiques sur la question, je me promets de la faire dès que j'en ai l'occasion.


Amitiés



Prométhazine 03/03/2010 23:14


Très intéressante cette légende, effectivement la similitude avec le Drac de chez nous est indéniable.
Il faudrait que je songe à explorer plus en détail ce beau pays lorsque le temps le permettra. Les racines d'une partie de ma famille sont toutes proches du lieu de l'article, mais je n'avais
jamais entendu parler de cette légende.


Abellion 04/03/2010 04:51


La Haute-Vallée de l'Aude est vraiment un espace fertile en découvertes de toutes sortes. Quant à la légende du diable comme bouc noir on bélier noir, on la retrouve à ma connaissance en
plusieurs lieux de l'Aude et de l'Ariège, voire aussi sur le versant espagnol. J'aime bien cette image qui a l'air tout droit sortie d'un tableau de Goya...
Amitiés


Hélène, le-calame-et-la-plume. 01/03/2010 13:24


Merci, Abellion... Et pour vos encouragements aussi!


Abellion 01/03/2010 13:37


Ah, avoir une maison à son image, quel rêve... Cela viendra un jour pour moi comme pour vous aujourd'hui. En attendant, je me réjouis par procuration en vous voyant installée dans votre nouveau
nid...


Hélène, le-calame-et-la-plume. 01/03/2010 10:40


Oui, c'est une belle rivière, malheureusement bien abîmée par les hommes.
Quant-aux grenouilles, Abellion, j'en étais certaine: je les aime aussi sautillantes... Mais c'était quelque chose, tout de même...
C'est un peu comme la "cargolade", vraiment une spécialité de là-bas!( Sauf que ça, beurk...)

Bonne journée, Abellion!


Abellion 01/03/2010 10:46


Les escargots, moi non plus...
Félicitation pour votre superbe chez vous, Hélène !
Amitiés


Hélène, le-calame-et-la-plume. 28/02/2010 16:42


J'ai toujours trouvé étonnant ce rapport eau-diable...
Avec la Vouivre et l'homme du hoyou, c'était encore de l'eau que naissaient ces crétures "diaboliques", et pourtant ces légendes ne viennent pas du sud...
Etait-ce parce que les gens ne savaient pas nager?
L'eau est bienfaisante aussi...
Je vois plus haut que Christian parle du Verdouble; je n'ai jamais entendu parler de ces flaques de sang; mais bien plutôt des trous d'eau où l'on attrappait ces grenouilles que nous mangions en
toute illégatelité...
A présent, avec les multiples barrages créés par les municipalités afin d'aménager des plans de baignade, il n'y a plus de grenouilles...
Amitiés Abellion,


Abellion 28/02/2010 17:20


Hélène, c'est avec plaisir que je vous vois ici, sachant à quel point le temps vous est précieux en ce moment...

Les eaux déchaînées ont toujours été percues comme le symbole de la colère, que ce soit des divinités classiques du panthéon antique, ou, plus près de nous, du diable... Il doit y avoir quelque
chose de rassurant, allez savoir, dans l'idée que les calamités aquatiques sont voulues par un être surnaturel. L'eau, élément imprévisible par excellence, a été mise sous la conduire de divinités
que l'on pouvait apaiser par des sacrifices; le christianisme ayant inventé un Dieu personnel distinct de la nature, les gens ont mis bien du temps à renoncer à cette sacralisation de l'eau, la
mettant plus ou moins sur le compte des êtres démoniaques. C'est une manière d'expliquer les choses, il y en a d'autres.

Ce Verdouble a l'air superbe, en fait Christian évoquait les flaques rouges sombres qui ressemblent à s'y méprendre à du sang séché... Quel dommage que les grenouilles aient disparu, même si,
personnellement, je les préfère sautillant d'un rocher à l'autre que dans mon assiette !

Amitiés