Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 10:46

En ce moment, il est de bon ton de rivaliser de dépenses inconsidérées dans les centres commerciaux. A tel point que les routiers ont trouvé un moyen de pression très fort en menaçant de priver la société de ses magasins regorgeant de biens accessoires et de mangeaille. Ma contribution au débat, ce sera de citer ce passage de Pierre Desproges qui définit bien l'ambiance des mois de décembre en ville, entre courses, carambolages et étalage de mauvais goût superlatif... Cela a plus de vingt ans, mais c'est certainement actuel.

En direct de la grande surface la plus proche...

"Je jetai un regard circulaire sur le boulevard où la pluie glacée détrempait le trottoir gris, sale, jonché des mille merdes molles des chiens d'imbéciles. Mes frères humains trépignaient connement entre les bagnoles puantes d'où s'exhalaient çà et là les voix faubouriennes et bovines des chauffards étyliques englués à vie dans l'incurable sottise des revanchards automobilistes glapissants de haine et suintants d'inintelligence morbide. La vulgarité tragique de la vitrine du Conforama voisin me donna soudain la nausée. Trois grands nègres souillés de misère et transis de froid s'y appuyaient en grelottant dans la dignité autour des balais de caniveau pour lesquels ils avaient quitté la tiédeur enivrante de leur Afrique natale. A la devanture du kiosque du Sébasto, la guerre menaçait partout, la princesse de Moncul épousait le roi des Cons, le franc était en baisse et la violence en hausse, la speakerine hébétée crétinisait au ras des perce-neige, un chanteur gluant gominé affichait aux anges un sourire aussi élégant qu'une cicatrice de césarienne ratée, le ministre des Machins triomphait d'incompétence, le roi du football tout nu sous la douche crânait comme un paon mouillé ravi de montrer sa queue à tous les passants, les cervelles éclatées collées aux carrosseries racontaient en multicolore le grand carambolage meurtrier de l'autoroute "le poids des mots, le choc des autos", et la traditionnelle grognasse du mois racolait l'obsédé moyen avec ses oreilles en prothèse de lapin et ses nichons remontés, luisants de glycérine : "Si je suis dans l'huile, c'est parce que j'aime ça"."

Pierre Desproges, "Réquisitoire contre William Sheller", 17 décembre 1982, paru dans Les Réquisitoires du Tribunal des flagrants délires, France Inter-Seuil, 2003.

Il y aura du mouton à Noël

Radical, mais bel et bien vivifiant... Je vis non loin d'une grande surface et je peux vous dire que ces embouteillages du soir, véritable trépignement automobile qui dure depuis début novembre, me font irrésistiblement penser au texte de Desproges.
Et puis, il est irremplaçable. Qui oserait encore aujourd'hui se moquer des stars du football ou des chanteurs populaires ? Sûrement pas certains humoristes actuels en vue qui flattent souvent sans arrière-pensée le goût de leur public.
Heureusement que, comme l'humoriste le dit dans le même texte, il reste"
la famille", le "bordeaux à mettre en bouteilles" et "le coup de fil de maman" et ainsi que le vrai esprit des fêtes subsiste malgré tout !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hélène 27/12/2009 13:24


Bon, je voulais juste vous dérider un peu... Diogène, non? Cela ne vous a pas fait rire...
Qu'importe nos expériences et nos points de vue divergents, Abellion. Le plus important pour moi est que mon meilleur ami soit toujours là...
Amitiés,
Hélène.


Abellion 27/12/2009 15:03


Mais si, votre Diogène m'a fait sourire ! Et puis s'il fallait toujours être d'accord, ce serait bien triste ! A bientôt pour poursuivre cette grande amitié.


Hélène, le-calame-et-la-plume. 08/12/2009 22:49


Je ris à l'idée de Diogène, maintenant à deux mains son tonneau à hauteur de taille, se baladant sur les Champs en y cherchant des hommes!
Bien sûr qu'il y en a! Seulement ils se cachent, car dans leur voeu d'ascétisme et de pauvreté recherchées, ils n'ont pas prévu, eux, leur tonneau...(rires)

Mais dites, vous, sérieusement, vous pensez vraiment qu'on peut couper l'humanité: les bons, forcément pauvres, philosophes, consommateurs éclairés, aimant leurs semblables mais ne le montrant
guère, vivant avec les seules joies de l'esprit?
Pour les mauvais, je n'en parlerai guère, estimant raisonnablement en faire partie, mais voulant rester modeste...
Cf la chanson de Fugain, "les bons et les méchants"...)
Bien entendu, je connais déjà votre réponse, et attends votre prochain article avec une impatience non déguisée!
Amitiés, Monsieur le Chevalier du sud!

Hélène


Abellion 09/12/2009 07:27


Non, je ne pense pas qu'il y ait des bons et des mauvais individus, mais de bonnes et mauvaises tendances. Quand des millions de personnes font la même bêtise en même temps (acheter des
produits made in China au "Mammouth" le plus proche), et que leur conduite risque de déséquilibrer à la fois le déficit commercial et l'équilibre climatique, alors là je pense vraiment que l'ont
peut parler de moutons de Panurge et de tendances nuisibles...

Ils riront bien, sans doute, quand leurs enfants auront le choix entre pointer au chômage ou aller travailler 15 heures par jour pour 100 euros à l'autre bout du monde, et quand leur
petits enfants auront leur premier cancer à 9 mois du fait de la dégradation de l'environnement (jexagère certes un peu, mais qui sait...).

Je persiste et je signe...

Amitiés


Hélène, le-calame-et-la-plume. 07/12/2009 23:17


Oh, tout de même?
Abellion, j'ai posté mon premier article sur notre crèche, en même temps qu'un appel à témoins pour des souvenirs de Noël qui sortent de l'ordinaire...
Amitiés,
Hélène


Abellion 08/12/2009 08:37


Promis; je viens voir cela avant le coucher du soleil !

Amitiés


fée des agrumes 06/12/2009 14:31


Diogène parcourait les rues de la cité à la recherche d'un homme... plus de 2000 ans ont passé et il n'en trouverait pas plus aujourd'hui... :p


Abellion 06/12/2009 21:47


Pas plus, ou encore moins qu'aucun ???


Hélène, le-calame-et-la-plume. 05/12/2009 15:05


Et bien, ce n'est pas la grosse joie!
Figurez-vous que j'ai commencé à installer la crêche, et que j'en suis toute joyeuse!
Pour moi, faire la fête, c'est aussi important, sans dépenser des mille et des cent!

Par condamnés, Abellion, je crois que malheureusement cela dépend de votre éducation-niveau d'études: il y a des gens qui n'ont jamais appris à se forger une opinion...

Et si, le jour de Noël, on s'envoyait tous un petit mot gentil?
Amitiés...
Hélène


Abellion 06/12/2009 21:46


Vous savez, dans tous les milieux éduqués ou pas, il y a des gens qui ont le courage de penser autrement que les autres. Seulement, tous ne le montrent pas. Intus ut liber, foris ut mos
est. Il est parfois plus facile de faire semblant de penser comme tout le monde...

Courage pour la crèche, Hélène ! Et j'attend la photo avec le mot de Noël !

Amitiés.