Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:58

fructidor-copie-1.jpgLe titre de l'article est parlant... Les voici.

1. C'est le produit d'une acculturation

Cette fête a disparu depuis des siècles chez nous, elle s'est réintroduite via la culture anglo-saxonne. Enfin, notre pays n'a-t-il pas ses propres fêtes et traditions pour qu'on aille perpétuellement en piocher ailleurs, comme pour les séries télévisées ou l'électro-ménager ?

2. C'est la fête des couples qui battent de l'aile

SI vous avez besoin d'attendre le 14 février pour inviter l'âme-soeur au restaurant ou lui offrir des fleurs, alors je ne donne pas cher de votre couple. Que vaut une preuve d'amour que l'on fait par suivisme ?
Nada, Nihil, nib, que dalle...

3. C'est originellement la fête des cocus

A l'origine, au Moyen-âge, c'était la fête de l'amour célibataire et extra-conjugal, avec des jeux amoureux parfois poussés entre femmes mariées et jeunes hommes. René Nelli oppose les fêtes de Mai (mériodionales) au Valentinage septentrional de février, attesté dès 1381, où les épouses mécontentes pouvaient échapper un jour à l'autorité de leur mari.

Parfois, les épouses étaient attribuées par tirage au sort aux célibataires !

A présent, on en fait au contraire un symbole de la monogamie; c'est un contre-sens sur la signification originelle de la fête : on célèbre le couple à la date de ce qui était anciennement la fête des cocus.

prairial.jpg4. Elle est "biologiquement" suspecte

Voulez-vous vous être amoureux en même temps que les chats et les oiseaux ? La mi-février serait en effet le début de la saison de la reproduction pour certaines espèces animales. C'est du moins ce que l'on raconte depuis le Moyen-âge...
Alors, vous reprendrez bien un peu de ron-ron ?

5. Saint Valentin n'existe pas.

L'Eglise a retiré ce saint de son calendrier depuis 1969. Les documents que nous avons sur les trois saints appelés Valentin n'ont pas de valeur historique.

6. C'est une servitude volontaire...

Beaucoup de gens se sentent obligés de faire des cadeaux alors qu'ils n'en ont ni l'envie, ni les moyens. Un exemple parmi d'autres: au Japon, les femmes sont tenues d'offrir des chocolats très chers dit "chocolats d'obligation".
Où est l'amour là-dedans ? Et même l'amitié ?

7. ... cachant une grosse affaire commerciale

Donc en fait, l'intérêt majeur de cette fête, c'est de vendre des fleurs, des chocolats, des cartes et des repas. De là à dire que la célébration de cette fête est un pur produit de l'hypnose publicitaire, il n'y a qu'un pas que je suis prêt à franchir...
Mais il faut bien que tout le monde vive, après tout.

8. Cette fête propage de fausses conceptions sur l'anatomie humaine

Il suffit de comparer le viscère pompeur de sang avec les copies que l'on en fait à l'occasion de la fête.

Fig. 1. Viscère pompeur de sang

coeurcoupefrontale coeur choco 
Original  Copie

Qui aurait besoin d'un cours d'anatomie ?


Toutefois, l'un est plus appétissant que l'autre, indéniablement...

Bref...

Je trouve vraiment stupide que l'amour, qui est la chose la plus délicate et intime du monde, s'exprime sur commande et comme au garde-à-vous en date du 14 février. C'est d'une platitude administrative.
Si vous aimez cette fête, désolé ; je suis prêt à entendre vos arguments !

Moi, je préfère fêter l'anniversaire de mon mariage, ou de ma rencontre avec celle que j'aime. Au moins, cela a un sens pour moi.

Liens
"Je sais pourquoi", un autre enterrement de la St-Valentin tout en ironie, par Mouneluna
"Je déteste la saint-Valentin", autre enterrement de la fête sur le blog de la Ségaline

Sources de l'illustration
Coupe du coeur :
Association des étudiants infirmiers
Coeur en chocolat : Durig chocolatier (le site qui donne faim, Saint Valentin ou pas...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile 08/02/2017 11:32

D'ailleurs comme l'a dit l'une des lectrices plus bas je croyais moi aussi que els cadeaux étaient réciproque j'ai moi aussi fait des cadeaux de St Valentin à mes amoureux. Je n'ai jamais envisagé ça autrement que comme une occasion de faire la fête de se faire plaisir qui n'empêche pas d'en inventer d'autres. On est d'ailleurs pas obligé d'acheter pour faire plaisir, juste prendre le temps de partager une occupation aimée ensemble que ce soit rester au lit ou faire une belle rando...

Abellion 26/05/2017 04:09

Cette version non matérialiste de la St Valentin me plaît bien davantage...
J'ai un peu le goût de la provocation et de la polémique, ne prenez pas trop cet article au sérieux !
Bien cordialement

Cécile 08/02/2017 11:25

oui bon on peut inviter son ou sa chérie au resto, lui faire des petits cadeaux u hasard des jours et le faire aussi à la Saint Valentin . Ne pas le faire peut être interprété comme du je m'en foutisme surtout si les dites sorties et petits cadeaux hasardeux hors saint Valentin anniversaire et noêl sont inexistant. Et en général c'est bien le cas!

Uline 31/03/2010 14:42


dites donc, ça fait parler en tout cas !


Abellion 31/03/2010 15:18



Oui, en relisant mes réponses, je m'aperçois que je n'y suis pas allé de main morte. Apparemment, le sujet passionne... Quelque chose serait en train de se passer en ce moment dans notre
civilisation au niveau du couple que cela ne m'étonnerait qu'à moitié... Le fait que les gens aient besoin de s'attacher à un symbole aussi dérisoire et commercial (à mes yeux) que la SV
pose problème, et signifie sans doute beaucoup sur les difficultés des rapports entre les sexes...


Peut-être aussi la SV représente-t-elle pour beaucoup la nostalgie d'une passion qu'ils ne connaissent pas ou plus...


D'autre part, est-ce que la publicité, délaissant un temps son amoralisme bon teint, essaierait à cette occasion de tirer une manne financière de la monogamie en jouant
les thuriféraires de l'hymen et de la passion romantique ? C'est la question que je me pose...


Amitiés



Hélène, le-calame-et-la-plume. 24/02/2010 02:26


(Je réfléchissais...)(Rires)...
Concernant les hommes qui croient "acheter" leurs femmes en leur faisant des cadeaux obligatoires,Ils le font aussi le reste de l'année si c'est pour se racheter, à mon avis, de leurs dernières
frasques...
J'avais une amie, à laquelle son mari achetait des bijoux fort chers, et qu'elle se devait de porter; une espèce de "vitrine" sociale...
Il me semble que le prix du cadeau n'a rien à voir à l'affaire: un sourire de mon homme est le plus beau des cadeaux... Et une surprise,qui n'en rêve pas?

Quant-aux tâches ménagères... Elles sont décuplées par la venue des enfants!
Mais quelle merveille, aussi, de les voir si vivants...

En fait, c'est la condition de la femme que vous critiquez, n'est-ce pas? Mais c'est un sujet si vaste...

(Pour les insultes, je ne parlais pas de vous, bien sûr...)
Amitiés,


Abellion 24/02/2010 06:32



Le concept de la femme-vitrine me hérisse, effectivement. Je me demande ce qu'il faut avoir dans la tête pour imposer cela à sa femme ou, lorsqu'on est une femme, pour accepter cette situation.
Mais bon, il y a peut-être une substance toxique dans les billets de 500 euros (rires) ? Je trouve qu'il y a dans cette attitude quelque chose de terriblement primitif, quelque chose des
femmes-girafes ou des femmes à plateau...

Quant au fait de pardonner une infidélité contre un cadeau, c'est avouer qu'on n'est guère plus qu'un esclave. De tels couples sont par nature déséquilibrés, et sans doutes fragiles, à moins que
madame accepte de porter une encombrante ramure.

Les vastes sujets, j'adore !
Amitiés



La Ségaline 20/02/2010 09:13


Merci, merci, merci, huit fois ou même mille fois merci pour cet article. J'avais publié moi aussi un petit billet sur cette fête que je déteste mais que le vôtre est bien senti et surtout
argumenté, avec détails historiques et tout et tout, bref bien fouillé comme à votre habitude! Je me suis bien amusée en lisant les commentaires également et en tant que femme je voudrais dire que
je ne me reconnais absolument pas dans cette théorie avancée par je ne sais plus laquelle de vos lectrice et qui voudrait que génétiquement les femmes soient programmées pour apprécier ces
témoiggnages d'amour ô combien sincères et spontanés qui sont délivrés sur commande tous les 14 février!Je vous livre une petite anecdote qui apportera de l'eau à votre moulin: je connais un couple
pour qui la St-Valentin est une source de conflit annuelle puisque les cadeaux offerts par Monsieur ne sont jamais portés par Madame, d'où des bisbilles qui resurgissent régulièrement tout au long
de l'année...A ce train-là ce sera bientôt pour eux la fête du divorce! Tiens je suis étonnée qu'aucune agence de communication ou de pub n'ait pensé à la faire celle-là...ça viendra j'en suis
sûre, hélas.Bonne journée.


Abellion 22/02/2010 07:15


Eh bien, je suis très content, Ségaline, si cet article vous a plu ! C'est ma conviction que même un billet d'humeur doit s'appuyer sur des éléments d'histoire et de culture pour être crédible. Et
puis, je dirais que mon épouse est comme vous, elle déteste la St-Valentin (nous nous sommes bien trouvés, quoi) !
A propos de l'exemple que vous donnez, je trouve vraiment contre-productive ces cadeaux obligatoire, et sources de tension dans le couple...
Amitiés