Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 09:16




Dans le Tarn, Lacaune, comme Rome, est entourée de sept monts ou collines. Chacune a plus ou moins sa légende. Le Montalet (1259 m) est (hormis Montgrand et le Rascas) le plus élevé de ces sommets. Diables et géants se disputent cette montagne dans les légendes d’autrefois. Enquête sur un roc et ses mystères…

 

C’est à nouveau aux bons offices de Prométhazine, l’arpenteur de nos montagnes tarnaises, que j’ai eu recours pour illustrer cet article. Et il m’a donné encore davantage de belles photographies que la première fois. Qu’il en soit chaleureusement remercié, cet article lui est dédié.

 

Un peu de géologie…

 

Les monts de Lacaune, comme le Massif Central, sont le produit d’un plissement hercynien (-300 millions d’années). De vieilles roches ont été pliées lors de la formation des Alpes et des Pyrénées, à l’ère tertiaire. Comme trop vieilles pour plier, elles ont parfois cassé...  

Sur cette terre, il fut longtemps difficile de vivre, l’eau, quelques filons miniers et des pâturages constituant la seule richesse. D’où le développement des salaisons de Lacaune, fort réputées.

 

L’ascension du Montalet.

 

Pour monter, il monte… Heureusement, on peut se rafraîchir en cueillant çà et là, à l’automne, des petites mûres sur les ronces omniprésentes.

 

Le rocher des écus.

 

Ici, le diable s’en mêle ! La légende est racontée par Bouisset (1880) et Loddo (2005) d’après un informateur.

 

Le diable transportait un gros sac d’argent, en allant de l’Espagne à l’Auvergne. C’est là qu’il devait donner l’argent, en échange de son âme, à un seigneur désargenté, qui n’avait pas assez de moyens pour faire la guerre… Mais lorsqu’il passa près de Lacune, son sac s’accrocha à une souche et se déchira. Les écus roulèrent sur la pente, ce qui l’énerva au possible. De colère, il frappa le sol avec son pied, et en fit jaillir le Roc des écus, puis s’envola.

 Panorama depuis le sommet du Montalet

On peut voir sur le roc une empreinte : on dit que c’est celle du diable. J’ai en effet vu là-haut, creusée dans le roc, une forme triangulaire qui ressemble, pour qui a tant soit peu d'imagination, à la trace du pied d'une créature fantastique.

 

On raconte que cette légende aurait un fond de vérité. Les consuls de Lacaune auraient trouvé 4000 écus d’or par hasard. Ils se rendirent à Avignon pour demander au pape Clément VI ce qu’il fallait en faire. Celui-ci prit la moitié de la somme, et dit aux habitants de Lacaune d’utiliser la seconde moitié pour bâtir une école. Royal arbitrage, qui prouve une fois de plus que les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

 

Le sommet du Montalet, tombe d’un géant ?

 

Quittons donc  ces légendes diaboliques pour nous élever jusqu’au dôme, au sommet de la montagne. Ces grandioses, pâturages ventés et ornés de puissants rochers, expriment une solitude sublime qui porte naturellement à l’imaginaire.

 

Une première légende dit qu’il vivait en ces lieux un géant. Il fut d’abord l’ami d’un autre géant qui habitait à Peyremaux. Ensuite, nul ne sait pourquoi, la guerre éclata. Se saisissant d’énormes quartiers de roc, ils s’ensevelirent mutuellement sous des pluies de pierres. C’est ainsi que furent formés leurs tombeaux, qui sont devenus le roc de Peyremaux et le roc de Montalet.


 

Un sommet sacré.

 

Lieu sacré, le Montalet l’était sans doute depuis longtemps déjà. J’ai lu autrefois que l’on y venait en pèlerinage au XVIIIe siècle, sans me rappeler où… Ce qui est sûr, c’est que les pèlerinages au Montalet remontent avant la révolution. En effet, en 1776, les habitant de St-Victor de Nages demandent à leur évêque le rétablissement d’une ancienne procession qu’ils faisaient jusqu’au Montalet.

 

Mais c’est le XIXe siècle qui a consacré cette réputation en y faisant bâtir une statue monumentale de la Vierge, érigée en mai 1882, à la suite d’une mission organisée par les franciscains de Notre-Dame de la Drèche, et d’une collecte.

 

Cette statue de fonte fut érigée sur un piédestal conique de 10 à 12 mètres. Elle représente la Vierge de la rue du Bac (Paris), qui serait apparue à Catherine Labouré en 1830. On prit pour modèle pour la Vierge du Montalet la statue faite par Bouchardon pour l’église St-Sulpice. La Vierge est représentée sans le Christ, les mains ouvertes et les paumes dirigées vers le bas.

 

En bref…

 

Montagne de légendes et de pèlerinage, le Montalet est aussi, comme ont pu vous le suggérer les photos de Promethazine, un lieu naturel de première beauté. Il faut l’avoir vu !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

myrose 05/03/2014 10:26

que de souvenirs m'a rappele votre site surtout le champ de myrtilles ou pendantla guerre pensionnaires cachees a la presentation nous faisions de sacree promenades au montalet pour nous gaver de ces fruits qui remplace les autres gourmandises .eh oui j'ai 85 ans.

Abellion 12/04/2014 19:55

Rien ne remplace la myrtille qui ne coûte rien, ramassée au coin d'un bois comme un baiser volé !
Très belle histoire que la vôtre... Je vous sens, à travers vos mots, pleine de joie et de vie. J'ai envie de vous demander de m'écrire un texte sur ces promenades juvéniles. Accepteriez-vous ?

Bien cordialement,
Abellion

Christine 06/06/2010 09:24


Merci pour votre réponce.
Je suis désolée de vous répondre à nouveau mais je connais fort bien le Pic de Montalet et je peux vous dire que la photo est bien prise de là haut.On voit Latrivalle en face..., et le petit
panneau que vous dite est une station du chemain de croix.
La vue du Roc des Ecus est totalement différente
Vous pouvez y aller pour le controler. MERCI


Abellion 06/06/2010 12:02



Vous me voyez désolé Christine, ma mémoire a dû me jouer des tours ! Je n'ai parcouru ce sentier de randonnée que deux fois, je ne dois pas avoir votre expérience des lieux. Merci de cette
utile correction, j'effectue tout de suite la modification.


Bien cordialement



Christine 05/06/2010 21:53


Je viens de jeter un oeil sur ce site.
Je vous demanderai de bien vouloir changer la légende de la 3° photo qui est prise du haut du Pic du Montalet et non du Roc des Ecus.Les vues sont différentes!!!


Abellion 06/06/2010 08:51



Hum ! désolé de vous contredire, Christine, mais elle est vraiment prise du roc des écus. Le preuve : le petit pannonceau rustique portant la mention "Roc des écus" que vous pouvez bien voir
sur la photo et dont je me souviens fort bien.


Si vous ne m'en croyez voyez cet autre blog


http://margot.over-blog.fr/article-34025595.html



Freedo 04/01/2009 13:07

Félicitation pour ce blog à la fois riche en photo et en info. Concernant l'article sur la Légende du Montalet, je peux vous confirmer que l'ouvrage de L.Bouisset est disponible en librairie (on le trouve facilement à Lacaune, maison de la presse. Edité en 1994 par l'imprimerie lacaunaise Périé, aux éditions du même nom). J'en ai d'ailleurs un exemplaire dans ma bibliothèque.
Au risque de passer pour un pinailleur, chose que je ne suis pas, la légende concernant la photo panoramique prise au Montalet : "Vue sur l'Albigeois" est, à mon humble avis, "fausse". De là haut, on ne voit pas l'Albigeois. Au nord, c'est l'Aveyron (Mont Barre, Merdelou...), un peu de l'Hérault (Massif de l'Espinouse, juste derrière le Pic de Concord). Au sud, par temps clair, on voit nettement le Pic de Nore et avec un peu de chance, dans la brume vaporeuse, les Pyrénées. L'Albigeois ne peut être correctement vu car, le Rascas (et ses antennes militaires) et le Montgrand bouchent la vue.
Désolé pour cette pinaillerie, mais ayant été guide d'excursion pendant trois ans sur le site (au lac du Laouzas), je montais souvent au Montalet (à pied, hein !!!) me reposer.
Bonne continuation à ce joli blog. Amicalement.

Abellion 04/01/2009 13:13


Merci Fredo de ces infos ! Mais j'adore les pinailleries, étant souvent pinailleur moi-même, surtout lorsqu'elles me permettent de corriger une erreur ! Grand merci alors. Il faudra que vous nous
en disiez plus sur ces excursions organisées depuis le lac du Laouzas. Et je vais me procurer sans délai l'ouvrage de Bouisset.


Abellion 03/08/2008 21:35

Je crois qu'ils vendent les cassettes correspondantes sur internet à cette adresse:
http://www.talvera.org/multilang/collection-1.html
Par ailleurs, au moins pour les contes d'Anglès, je sais qu'il existe un support imprimé...
Je continue les recherches et je t'en dis plus dès que possible...