Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 10:30

Il est des machines qui, on ne sait trop pourquoi, impriment de profonds souvenirs dans l'inconscient collectif, et deviennent de véritables mythes. On pourrait citer moultes voitures de marques italienne... Toutefois, dans les campagnes, le souvenir de certains modèles de tracteurs est peut-être plus fort, entretenu par des passionnés et des collectionneurs de vieilles mécaniques.

 

Un de ces vénérables ancêtes, qui a eu récemment les honneurs de la bande dessinée, est le HV2 Vierzon... Tracteur qui a marqué les esprits, et qu'aujourd'hui les amateurs s'arrachent !

 

La monture d'Aimé Lacapelle

 

On ne recommandera jamais assez la lecture des tomes d'Aimé Lacapelle, de Jean-Yves Ferry (éditions Fluide Glacial). Pour les gavaches qui ignoreraient cette oeuvre magnifique, sachez que ledit Aimé est un policier agricole, membre du BIT (Bureau d'investigation du Tarn). Entre deux travaux agricoles, il mène des enquêtes pour coincer les diaboliques individus qui menacent la sérénité de la vallée du Viaur.

Or, à tout fier chevalier, son noble destrier. Lacapelle, en homme moderne, méprise la séduction facile de la gent équine, pour préférer le moteur pétaradant d'un bon vieux HV2 Vierzon. Belle machine reconnaissable à ses formes adoucies, son volant haut, et ses phares qui font penser à deux grands yeux ronds...


Sylvestre Caballié ne s'y trompe pas, en véritable samouraï de la campagne qu'il est : le HV2, par sa silhouette et ses bruits caractéristiques (onomatopée "Ro To To" dans la BD), est reconnaissable même dans le lointain...

Ce que la bête a dans le ventre

Le HV2 Vierzon fait partie de la ligne de tracteurs HV2, produits par la société française de Vierzon (Cher) de 1941 à 1950. Le HV2 "Vierzon", plus précisément, sortit en 1942, succédant directement au modèle antérieur H2, dont il conserve le moteur ; plus de 400 exemplaires sortirent des usines cette année-là.

Cinq vitesses avant et une arrière, 5350 cm 3 de cylindrée, 800 tours minute, 2 bonnes tonnes, et l'inimitable couleur vert foncé. Un véritable bijou d'efficacité, si on ne croit les témoignages d'époque !

 

Le HV2 et la SFV

Le HV2 était produit par la célèbre société française de Vierzon, d'où son nom... Celle-ci, fondée en 1878 par Célestin Gérard et Lucien Arbel, sous le nom de "Société francaise de matériel agricole et industriel", était pionnière en son temps dans le domaine du machinisme agricole. J'ignore en quelle circonstances elle devint "Société française de Vierzon". Elle connut des heures de gloire au début du XXe siècle, mais sombra entre 1955 et 1959. La concurrence américaine eut raison d'elle ; après son rachat par Case en 1959, diverses négligences causèrent sa perte : les tracteurs produits sous le label SFV ne fonctionnaient pas... Chose hallucinante, les erreurs des bureaux d'études eurent alors la peau de l'usine de Vierzon, qui ne fabriqua plus alors que des tracteurs Case.  

Une page d'histoire

Ce HV2 fut en effet l'acteur de ce moment bien oublié aujourd'hui, mais crucial, de la mécanisation des campagnes, qui est arrivé bien tard dans nos régions. Dans le Lauragais, il a parfois fallu attendre les années 40 à 50, d'après les témoignages de personnes de mon entourage, pour voir apparaître les premiers tracteurs. Peut-être y eut-il parmi eux des HV2 ?

Pourquoi le HV2 est-il regretté par tant de gens ?

Le HV2 nous ramène nostalgiquement à cette époque où les campagnes s'ouvraient au monde moderne et à sa technologie. Mais cette modernité n'avait pas encore fait disparaître la civilisation ancestrale de la polyculture. Il n'était pas encore question d'agriculture industrielle et intensive. Le HV2 nous ramène donc à une espèce de moment de grâce, en quelque sorte, même si la vie et le travail étaient loin d'être faciles à l'époque.   

Les vertus érogènes du HV2 ?


Plusieurs documents recueillis par Jean-Yves Ferri nous laisseraient penser que le HV2 rencontrerait un succès certain auprès du beau sexe. Sont-ce les trépidations de la machine, plus proches que ce que l'on pense de celles d'une Harley-Davidson ? Ou bien la fière allure du conducteur, trônant sur le monstre mécanique ?

Bref...

Une machine qui a marqué les esprits... Tout cela pour dire qu'une bande dessinée ou un ouvrage de fiction est d'autant plus agréable à lire qu'il s'ancre dans une petite histoire anecdotique et amusante comme tout.

Sources

Un site de référence sur la SFV, par Raymond Lemoine. Je lui ai emprunté mon info sur le HV2 (les infos sérieuses, j'entends) et la belle photo du modèle peint en vert ci-dessus. Merci à ce passionné !
Page consavrée au HV2.

Liens.
Plus sur le petit monde d'Aimé Lacapelle.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fée des agrumes 20/02/2009 18:02

Voilà,
je fais le parallèle avec la machine à laver. Que de changements en si peu de temps!

Abellion 20/02/2009 18:10


Tout est venu en même temps dans le Lauragais, entre 1940 et 1950. En dix ans, tout a changé davantage que dans les 2000 années précédentes, pourrait-on dire. J'aimerais me documenter davantage sur
cette période et écrire d'autres articles. Merci de votre visite abondante en commentaires et idée, Fée !


fée des agrumes 20/02/2009 17:58

je ne suis pas trop mécanique et les tracteurs sont vécus différemment. M'enfin, comme le dit gaston lagaffe ( je reste dans la bd!), je vais retourner à l'article et faire un effort pour le lire en entier...

Abellion 20/02/2009 18:09


Oui, moi non plus, pas très technique... Mais ce genre de vieu tracteur, par son côté dépassé, séduit mon humeur un peu nostalgique...