Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chercher Sur Le Blog

Esprit des lieux

Hauts lieux historiques
L'Antiquité
Le Moyen-âge, art roman et gothique
L'époque des cathares, châteaux "cathares"
Sur les chemins de Saint-Jacques
Le XVIe et le XVIIe siècles
Le Canal Royal du Languedoc (Canal du Midi)
Le XVIIIe siècle
Le XIXe siècle
Le XXe siècle

Lieux de pleine nature
La Montagne noire en Languedoc
Montagnes et forêts
Chapelles d'altitude ou maritimes
Bestiaire et herbier (animaux et plantes)

Légendes et contes
Pierres à légendes, bornes, croix
Légendes de fées
Légendes de dracs et de diables
Légendes de géants et d'hommes sauvages
Contes traditionnels

Traditions

Nourritures plus que terrestres

Culte des saints, légende dorée

Métiers de jadis
Aimer en Languedoc
Fêtes traditionnelles
La légende de la mort

Le monde des sorts

Villes et villages
Toulouse belle et mystérieuse
Carcassonne, histoire et traditions
Villages de la Montagne noire
Village du Lauragais
Villages audois

Création contemporaine
Graphisme, sites internet
Sculpture, peinture, bois
Bande dessinée, cinéma, musique

A propos du blog
Tout savoir sur ce blog
Je me présente en quelques mots...
Profil du blog sur Overblog

Divers
Origine des noms de lieux (toponymie)
Album photo des lieux : les photos de lieux superbes
Musée des lieux : des objets étonnants
Petit musée des horreurs
Mystifications et fausses légendes
Symboles anciens

Graphisme

Le design et les bannières du blog sont une oeuvre originale de Little Shiva. Un grand merci à cette graphiste de niveau international,  pleine de talent et de générosité. Son boulot est splendide.Vous pouvez aussi admirer son oeuvre d'artiste ici.

Allées et venues

Viateurs et nautes passés ici


A l'instant même,
parmi les    visiteurs d' Over-Blog, il y a     amateurs de lieux secrets... 

 

Locations of visitors to this page

Invitation au voyage


Le Pays cathare ou Languedoc (Ariège, Aude, Haute-Garonne, Tarn)...

Venez y découvrir
les lieux méconnus...

...qui vous parlent de l'histoire, du patrimoine, des légendes du sud de la France.

Un monde si proche et si lointain de châteaux, de villages perchés, de pics et de forêts profondes s'ouvre désormais à vous.



"Les êtres et les choses sont créés et mis au monde non pour la production mais pour la beauté"
Joseph Delteil

 

"Ne soyez pas des régionalistes. Mais soyez de votre région."

Joë Bousquet 

 

"Celui qui n'a pas de passion, il ne lui sert à rien d'avoir de la science."

Miguel de Unamuno

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 13:55



Un monstre de 800 tonnes en équilibre sur une surface d'environ 1, 50 mètres carrés... C'est un des plus impressionnants des collosaux rochers de granit du Sidobre, dans le Tarn. Il est entouré d'un mystère, comme toute pierre à légendes qui se respecte...

La Peyro Clabado est située sur le pic des Fourches, à 1 km de Lacrouzette.

Belle pierre.

Cette énorme masse de granit est appelée Peyro Clabado, ce qui signifie "pierre clouée". Ce nom est sans doute du a l'aspect étrange du site : un énorme caillou qui s'appuie sur un autre, minuscule en comparaison. Si bien que l'on peut bien croire que le gros rocher est "clouée" au petit...  C'est ce que je me dis du moins.

En fait, comme on peut le voir sur place, c'est l'imbrication d'un troisième petit rocher, inséré entre le grand et le petit comme un coin ou une cale, qui permet à l'ensemble de l'édifice de tenir debout (d'après mes souvenirs d'il y a cinq ans, je peux me tromper bien sûr...)

Les rochers sont juste en équilibre, pas besoin de clou.

Les marmites. 

Sous la pierre se trouvent des cavités creusées par l'érosion, appellées marmites. Jadis, on y voyait, dit-on, des traces de pas d'hommes et d'animaux. L'explication ne manquait pas de poésie, avouons-le.  

La légende de la pierre. 

Beaucoup de pierres du Sidobre ont leur légende, quelle soit ancienne ou inventée... Ici, il s'agit plus d'un rite que d'une légende à proprement parler.

Vous avez peut-être remarqué la présence d'un tas de petites pierres sur le rocher supérieur. Quelle est la raison de leur présence ? La géologie ?

Et bien non ! Ces cailloux ont été jeté là intentionnellement par... des jeunes gens qui voulaient se marier dans l'année ! On rapporte en effet qu'une pierre qui arrive là-haut, et y reste bien sûr, garantit des épousailles rapides. Plus récemment, certains y jettent des pièces de monnaie, comme dans les fontaines.

A voir le nombre de pierres, on dirait que les âmes esseulées sont bien nombreuses ! Puissent-elles trouver leur bonheur...

Bref...

Un beau rocher, et de jolies légendes, cela ne fait pas de mal... Et desolé si je poste moins d'articles en ce moment, mais boulot boulot et j'y retourne de ce pas !

Autres rochers du Sidobre.
Roc de l'oie.
Présentation du Sidobre.  

Page sympa faite par des collégiens.


Postface novembre 2009

Je ne résiste pas au plaisir de joindre à ce vieil article -qui mériterait bien d'être réécrit, ma foi - quelques mots de Jo Fillol sur cette fameuse Peyro Clabado, en vous conseillant de faire un tour sur le blog de ce passionné du Sidobre. Il connait parfaitement le lieu, étant lui-même sculpteur sur pierre...

Cet "emblématique symbole du SIDOBRE" est couvert de "clapes", ces éclats de taille de pierre, lorsque les granitiers, rudes travailleurs faisaient tinter leurs poinçons forgés au charbon de bois sur ce granit si dur, mais nourricier. Ces clapes gisent, chargées de l'ardeur, la sueur et la force de nos anciens et parsèment le sol de ce "PIC DES FOURCHES. "Les "touristes", encouragés par une pseudo-légende, les lançent avec force sur la "PEYRO CLABADO" avec l'espoir dérisoire que, si une de ces clapes reste accrochée sur ce rocher, ils se marieront dans l'année...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jo+fillol 12/06/2009 23:23

re bonsoir.bien vu, bien senti le "sentier des merveilles", ce haut lieu état jadis trés aride, hyper mystérieux, et un lieu de rencontre des communautés protestantes, un "désert"..

Abellion 13/06/2009 08:36


Ah, superbe ! Jo, j'essaie de vous contacter dans le courant de la semaine prochaine, par téléphone ou mail. A très bientôt.


christian 23/05/2009 19:37

J'ai fait le premier article : une heure dans le Sidobre . Sinon j'ai rajouté deux légendes , j'espère qu'elles te plairont . A bientôt
Sinon toute la semaine , il y aura un article sur mon voyage dans le Tarn .

Abellion 25/05/2009 08:03


Superbe ! Des légendes et des photos d'un pays que j'adore... J'ai hâte de voir cela !


JO FILLOL 14/02/2009 22:18

bonsoir, sur mon petit site, tu trouveras le lien pour un site plus fourni que je construis actuellement;;;déjà, il n'y a pas de carrieres souterraine, le granit du sidobre est exploité en surface par 20 carrieres tres discretes, on en fait des dallages et trés majoritairement des pierres tombales, il n'y a pas un cimetière de france où il n'y ait pas un bout de granit (gris) du sidobre;;;;c'est une industrie en déclin comme partout, mais qui fait enore vivre 7 ou8 mille personnes;;; si tu veux , tu peux me contacter, je connais tout mon pays par coeur cordialement;;;

Abellion 15/02/2009 08:52


Je suis toujours heureux quand un connaisseur d'un lieu sur lesquels j'ai fait un article me laisse un commentaire. C'est une des plus belles récompenses. Merci donc de votre proposition d'info,
Jo, je pense que je vais faire appel à vous lorsque j'écrirai un nouvel article sur ces beaux rochers, ce qui nous saurait tarder ! A très bientôt donc.


Promethazine 27/10/2008 13:58

A propos du travail des granitiers, j'ai trouvé une référence mais elle me paraît assez spécialisé et tiré d'un magazine.
Je te la livre tout de même:
Du Grès H., 1993, L'industrie granitière du Tarn, Mines et carrières, Les Techniques II-III/93, p.43-44

Abellion 27/10/2008 16:22


Merci, c'est bien noté ! J'essaierai de mettre la main dessus et d'en tirer la substance d'un article. Dernièrement, il semble que l'on importe du granit des pays asiatiques, y compris dans le
Sidobre. Il faudrait approfondir la question.


Promethazine 11/10/2008 11:32

Je ne connais pas d'ouvrage traitant du travail des granitiers. Il y a bien l'ouvrage "Sidobre, haut lieu du Tarn", paru chez Privat, qui évoque les granitiers sans trop, je pense, entrer dans les détails.

Sinon il y a toujours le site www.sidobre.biz qui traite de façon globale du sidobre et où l'on peut contacter différents organismes susceptibles de fournir des informations.

Abellion le Polygraphe 11/10/2008 18:26


Merci de l'info. Je me demande s'il ya dans la région un écomusée, ou si celui de Labastide-Rouairoux a pu publier quchose sur le travail des granitiers... je vais essayer de me renseigner de mon
côté.